Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 357,68
    +1 031,84 (+1,66 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 441,94
    -26,16 (-1,78 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Les Hauts-de-France champions de l’emploi précaire

Velvet/Wikimedia Commons

Les Hauts-de-France se distinguent par un recours plus fréquent aux formes particulières d'emploi (FPE) que le reste de la France, selon les dernières études de l'Insee relayées par France 3 ce 9 novembre. Ces FPE englobent divers contrats, tels que les CDD, les contrats en intérim, les contrats aidés, concernant des emplois flexibles adaptés à une activité fluctuante.

Le rapport récemment publié par l'Insee met en lumière la prédominance des FPE dans la région. En 2019, elles représentaient 16,8% des heures rémunérées dans les Hauts-de-France, contre 15,7% dans le reste du pays. Pour mieux comprendre cette différence, le rapport classe les FPE en catégories, mettant en évidence les contrats d'apprentissage, les CDD, les contrats aidés et les contrats en intérim.

La particularité de cette région réside notamment dans un recours plus prononcé aux contrats en intérim et aux contrats aidés. De plus, les FPE ne sont pas mieux rémunérées. En moyenne, elles restent « moins bien payées que les contrats à durée indéterminée (CDI) », souligne l'Insee. Environ 40% des salariés sous FPE perçoivent un salaire dépassant 1,3 Smic horaire (environ 14,97 euros net par heure), quand ce chiffre est de 65% pour les employés en CDI.

La différence de rémunération entre les FPE et les CDI s'explique par des salaires plus bas, mais aussi par la nature même de ces contrats souvent plus courts. Cependant, la variation du recours aux FPE dans la région dépend fortement du secteur d'activité. Dans certaines (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Entreprises : le nombre de liquidations judiciaires est en hausse au troisième trimestre
«Shutdown» : les Etats-Unis se retrouvent une nouvelle fois au bord du précipice
Décentralisation : les départements très en colère face à la menace de leur suppression
Courchevel : l'un des fondateurs de Facebook achète deux chalets de luxe au prix fort
« HPI » : interrompu par un mouvement de grève, le tournage de la série phare de TF1 doit reprendre ce vendredi