La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 811,40
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 120,41
    -76,93 (-0,47 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

Haute-Garonne : le couple fortuné a perdu une somme colossale sous l'emprise d'escrocs

Andrey Gonchar/Adobe Stock

C'est une vaste affaire d'escroquerie que les gendarmes de Muret, en Haute-Garonne, sont en train de démêler, raconte La Dépêche. À la suite d'une plainte de deux septuagénaires, accusant un autre couple de les avoir bernés pendant deux ans, les gendarmes se sont rendu compte de l'emprise que les prétendus escrocs avaient sur eux. Au total, pendant ces deux années, plus de 500.000 euros (au moins) seraient partis en fumée, pendant que le couple d'escrocs menait la belle vie.

L'homme du couple incriminé, quadragénaire comme sa femme, était déjà connu des services de police mais pour une autre raison. Cette fois-ci, il se serait fait passer pour une personnalité ayant une autorité publique sur le couple de retraités. Les victimes avaient tellement confiance en lui qu'elles lui accordaient tout crédit. Avec l'argent récupéré, les prétendus escrocs auraient acheté des voitures et montres de luxe, fait de nombreux voyages et se seraient même fait payer des cours de pilotage d'avion, avant d'acquérir un ULM.

Mais les victimes sont allées déposer plainte vendredi 21 octobre. Pendant ces deux années, les relations avec leurs proches se seraient dégradées fortement à tel point qu'ils se retrouvaient esseulés. Selon les enquêteurs, ceci explique aussi pourquoi les deux personnes malveillantes auraient pendant si longtemps fait main basse sur l'argent des septuagénaires. En garde à vue, ils auraient reconnu avoir profité des deux personnes âgées, mais ils affirment avoir rendu des "services" (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Outre-Manche, prendre le train sans billet vous coûtera cinq fois plus cher
Assurance vie ou PER, quel est le meilleur produit d’épargne pour votre retraite ?
Pourquoi le virement instantané pourrait transformer vos paiements du quotidien
Exil fiscal : le nombre de départs a fléchi sous Emmanuel Macron
Tickets resto, garde d’enfants, carburant… toutes les mesures du budget 2023, après le 49-3