Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,19 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0879
    +0,0009 (+0,09 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +2,40 (+0,10 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 854,31
    -734,81 (-1,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 351,27
    -22,57 (-1,64 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    -0,06 (-0,07 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,38 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,33 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,92 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,11 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2691
    +0,0020 (+0,16 %)
     

Haut-Karabakh : l’Azerbaïdjan attaque de nouveau avec des drones (vidéo)

L’Azerbaïdjan a relancé les hostilités dans la région du Haut-Karabagh, un territoire disputé avec l’Arménie. L’offensive des forces militaires azéries est appuyée par des drones de combat, comme en 2020, lors des précédents affrontements.

L’Azerbaïdjan a annoncé, ce mardi 19 septembre, avoir lancé des « opérations antiterroristes » – pour ne pas dire offensive militaire – contre les forces arméniennes dans cette région que se disputent Arméniens et Azerbaïdjanais. « Les positions des forces armées arméniennes sont mises hors d’état de nuire à l’aide d’armes de haute précision sur la ligne de front et en profondeur », a déclaré le ministère de la Défense azerbaïdjanais dans un communiqué.

Comme lors de la précédente guerre sur ce territoire en 2020, l’Azerbaïdjan emploie rapidement des drones de combat pour appuyer son avancée. De nombreux appareils ont été entendus dans le ciel de Stepanakert, la capitale du Haut-Karabagh. Les forces de l’Artsakh (l’autre nom du Karabagh) tenteraient de les arrêter.

Des drones suicides de fabrication israélienne

Le modèle de drones ne peut être encore concrètement déterminé. Le « Harop » de fabrication israélienne, déjà utilisé lors du précédent conflit, fait probablement son retour, notamment pour cibler des infrastructures.

[Lire la suite]

Crédits photos de l'image de une : Un harop israélien. Ce modèle est vendu aux forces azéries. // Source : Ministère de la défense israélienne.