Marchés français ouverture 8 h 29 min
  • Dow Jones

    30 960,00
    -36,98 (-0,12 %)
     
  • Nasdaq

    13 635,99
    +92,93 (+0,69 %)
     
  • Nikkei 225

    28 822,29
    +190,84 (+0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,2148
    -0,0027 (-0,22 %)
     
  • HANG SENG

    30 159,01
    +711,16 (+2,41 %)
     
  • BTC-EUR

    26 792,24
    -697,48 (-2,54 %)
     
  • CMC Crypto 200

    653,79
    -23,11 (-3,41 %)
     
  • S&P 500

    3 855,36
    +13,89 (+0,36 %)
     

Le haut de gamme BMW, Audi, Volvo, Porsche, se défend mieux face à la crise

·2 min de lecture

Le groupe BMW a vu ses ventes fléchir de 8,4%, Audi de 8,3%, Volvo de 6,2%, Porsche de 3% seulement. Le "premium" se défend mieux que les constructeurs généralistes. Grâce à une moindre dépendance vis-à-vis de la conjoncture, au poids de la Chine et à l'essor des modèles électrifiés.

Le haut de gamme ne se porte pas si mal. Mieux en tout cas que le marché auto dans son ensemble. Le avec Mini et Rolls Royce) a vendu ainsi 2.324.800 unités en 2020, soit un recul de 8,4% seulement. La marque munichoise seule a fléchi de 7,2% à un peu plus de 2 millions. Le constructeur (avec Mini et Rolls Royce) a même accru ses volumes sur le dernier trimestre (+3,2%) de l’année (à 686.000). Le Suédois Volvo (groupe Geely) a fléchi de 6,2% (à 661.700 véhicules) sur 2020. Audi (groupe Volkswagen) a reculé de 8,3% (à 1,69 million). L’, champion de la voiture électrique de luxe, a carrément augmenté de 71% sa production (à 509.000 véhicules).

Porsche (autre membre du groupe Volkswagen) a livré pour sa part un total de 272.000 véhicules dans le monde en 2020 (-3%), après le pic historique établi en 2019. Lamborghini (groupe Volkswagen également) a reculé de 9% avec la livraison de 7.430 unités. Au second semestre, la marque de voitures transalpine a même battu son record de ventes. , le numéro un traditionnel du premium n’a pas encore publié ses résultats commerciaux. Ces reculs sont bien inférieurs à ceux des marques généralistes. Le label Volkswagen a fléchi en effet l’année dernière de 15% (à 5,33 million), Skoda de 19%, Seat de 25,6%. Le groupe Renault a chuté de son côté de 21% (à 2,95 millions).

Lire aussi

Modèles électrifiés

Tout d’abord, et c’est traditionnel, le haut de gamme est moins sensible aux variations car les acheteurs à plus forts revenus dépendent moins de la conjoncture. Le marché du premium est aussi très lié à celui des flottes d’entreprises, également moins susceptibles de subir les variations de marché. Le premium mondial est aussi très internationalisé. La Chine est son premier débouché. Or, ce pays a subi une faible variation de marché l’an passé (-1,9% en 2020), tandis que les ventes de voitures dans le monde entier s'affaiblissaient de 14%. Or, la Chine absorbe plus de 40% des ventes du groupe BMW, dont les immatriculations s’y sont accrue[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi