Marchés français ouverture 4 h 34 min
  • Dow Jones

    33 815,90
    -321,41 (-0,94 %)
     
  • Nasdaq

    13 818,41
    -131,81 (-0,94 %)
     
  • Nikkei 225

    29 013,14
    -175,03 (-0,60 %)
     
  • EUR/USD

    1,2024
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    29 008,88
    +253,54 (+0,88 %)
     
  • BTC-EUR

    40 866,93
    -4 757,52 (-10,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 095,37
    -147,69 (-11,88 %)
     
  • S&P 500

    4 134,98
    -38,44 (-0,92 %)
     

Comment une hausse de la TVA pèserait sur votre pouvoir d'achat, selon votre profil

·1 min de lecture

Le ministre de l’Économie, Bruno Le Maire, ne cesse de la marteler. Malgré la crise économique, malgré l’envolée de la dette française (120% du PIB en 2021) provoquée par la crise sanitaire, “il n’y aura pas de hausses d’impôts”. Du moins jusqu’au printemps 2022 et l’élection présidentielle… Mais qu’adviendra-t-il après cette échéance électorale ? Quels arbitrages fiscaux effectuera le gouvernement qui sera alors aux responsabilités ?

L’idée d’augmenter le taux de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) - impôt assis sur la consommation des ménages - pour assurer de nouvelles rentrées fiscales à l’État, revient assez régulièrement dans le débat public. Dans sa revue Économique et Statistique, publiée mardi 6 avril, l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee) a justement cherché à comprendre quelles conséquences aurait une hausse de la taxe sur la valeur ajoutée pour les foyers français.

Pour se faire, l’Insee a simulé un scénario d’une augmentation de trois points du taux normal de TVA, qui passerait de 20% à 23%. Trois années après l’entrée en vigueur de la mesure, le niveau de vie des ménages baisserait de 0,6%, par rapport à une situation où le taux serait resté à 20%. Contrairement à l’impôt sur le revenu par exemple, la TVA est acquittée par l’ensemble des contribuables. Il n’est donc pas surprenant de constater que l’ensemble des foyers seraient perdants après l’instauration d’une telle mesure.

>> À lire aussi - Agnès Verdier-Molinié : “Face à l’envolée (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Electricité, gaz : comment nos offres vous permettent d'économiser gros par rapport à EDF et Engie
Impôt sur le revenu 2021 : la date de début de déclaration est connue
Frais de scolarité : réduction d'impôt et montant
Les pistes de la majorité pour endiguer une future vague de surendettement
Emploi à domicile : votre nounou ou femme de ménage peut continuer à travailler