Marchés français ouverture 7 h 41 min
  • Dow Jones

    35 258,61
    -36,15 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 021,81
    +124,47 (+0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    29 025,46
    +474,56 (+1,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,1614
    -0,0004 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    25 409,75
    +78,75 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    53 406,97
    +132,12 (+0,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 430,53
    -21,11 (-1,45 %)
     
  • S&P 500

    4 486,46
    +15,09 (+0,34 %)
     

Hausse des prix en rayon: Quels produits alimentaires sont concernés?

·2 min de lecture

C’est un constat sans appel depuis avril dernier, les tarifs des matières premières alimentaires flambent. Le prix de vos courses va-t-il s’enflammer?

La distribution alimentaire ne fait plus de résistance. Si les entreprises tentaient de préserver le des Français malgré la hausse des prix des matières premières depuis quelques mois, aujourd’hui l’augmentation des tarifs des produits alimentaires reste inéluctable. Challenges décrypte la situation.

Pourquoi votre caddie risque-t-il de vous coûter plus cher?

La sortie progressive de la crise du s’accompagne d’une vigoureuse reprise de l’activité des entreprises. Une bonne nouvelle en demi-teinte: la demande mondiale explose et entraîne un épuisement des produits. Entre l’escalade des prix des emballages et des matières premières alimentaires (+33% en un an d'après l') ou encore l’envolée des coûts des transports maritime et routier, les distributeurs paient le prix fort chez les fournisseurs depuis le mois d'avril 2021.

Selon le , réalisé auprès de 500 entreprises interrogées à l’été 2021, les acteurs du secteur subissent des hausses de 26% sur le blé, 39% pour les huiles ou encore 34% sur les fruits.

Quels produits allez-vous voir s’enflammer dans vos rayons?

"Le dérèglement climatique met en danger le marché des pâtes alimentaires", prévenaient déjà l dans un communiqué en août dernier.

Pâtes, confitures, café, fruits et légumes frais. Voici la courte liste des produits alimentaires dont l’étiquette de prix risque de fluctuer. “Il ne faut pas alarmer les Français déraisonnablement, tempère cependant Michel Biero, directeur exécutif des achats chez Lidl. Nous ne rencontrons ni pénurie de produits, ni susceptible d’impacter leur portefeuille”

Seules les pâtes subissent réellement avec une hausse d’environ 6 centimes. “C’est assez astronomique pour un paquet à 0,80 euros”, souligne le patron de la firme allemande. La variation du coût des autres produits reste sans grande conséquence sur le caddie des clients. “Il ne s’agit que d’une revalorisation d’un ou deux centimes", rassure le directeur des achats de Lidl.

Le dérèglement climatique réchauffe-t-il les p[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles