La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    40 915,41
    +275,04 (+0,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

Ce que la hausse des prix de l'essence rapporte à l'Etat grâce aux taxes

·1 min de lecture

Confinements, couvre-feu… cette année, les vacances ont eu une saveur particulière. Mais les nombreux automobilistes français qui ont pris la route ont dû perdre leur bonne humeur au moment de faire le plein de carburant. Depuis le début de l’année, c’est une véritable flambée des prix qui sévit dans les stations-service. Selon les derniers chiffres communiqués par la Direction générale de l’énergie et du climat (DGEC), le prix moyen du diesel est affiché à 1,43 euro le litre à la mi-août, alors que celui du sans-plomb 95 (SP95) avoisine les 1,60 euro.

Du jamais vu depuis près de deux ans. Mais inutile de remonter aussi loin pour faire trembler son portefeuille. Au 1er janvier 2021, les prix à la pompe étaient bien moins chers qu'aujourd'hui : 1,28 euro par litre pour le diesel, 1,37 euro par litre pour le SP95, toujours selon les données fournies par la DGEC. Cette hausse en l’espace de quelques mois résulte de la montée du prix du baril de pétrole et de la reprise économique mondiale. Mais au final, elle profite surtout aux caisses de l’Etat, sachant que la fiscalité sur les carburants pèse lourd.

“Les taxes les plus importantes - celles qui pèsent le plus dans le prix des carburants - sont la TICPE (taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques) et la TVA de 20% (sur le produit et la TICPE, ndlr), explique Francis Pousse, le président des distributeurs de carburant au sein du Conseil national des professionnels de l’automobile (CNPA). La première est une taxe (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Automobile : plusieurs usines à l'arrêt forcé à cause de la pénurie de semi-conducteurs
Le marché des pièces détachées libéralisé, le contrôle technique pour les deux-roues suspendu… le JT Auto
Kia EV6, Nissan Ariya... les crossovers, une catégorie à part dans l'électrique
Pour faire des économies, de plus en plus d'automobilistes mélangent sans-plomb et superéthanol
Stellantis : l'usine PSA de Rennes à l’arrêt pour au moins une semaine

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles