Marchés français ouverture 8 h 26 min
  • Dow Jones

    35 258,61
    -36,15 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 021,81
    +124,47 (+0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    29 025,46
    +474,56 (+1,66 %)
     
  • EUR/USD

    1,1614
    +0,0013 (+0,12 %)
     
  • HANG SENG

    25 409,75
    +78,75 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    53 147,38
    +264,36 (+0,50 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 430,53
    -21,11 (-1,45 %)
     
  • S&P 500

    4 486,46
    +15,09 (+0,34 %)
     

Hausse du prix du gaz : le gouvernement réfléchit à de nouvelles aides

·2 min de lecture

Le gouvernement, qui a déjà annoncé un chèque exceptionnel de 100 euros en décembre pour six millions de ménages modestes, "travaille à des mesures supplémentaires" pour aider les Français confrontés à une flambée du prix du gaz, a indiqué mardi 28 septembre son porte-parole Gabriel Attal.

"Je ne veux pas rentrer dans les détails mais on travaille à des mesures supplémentaires", a déclaré sur Europe 1 Gabriel Attal. Les tarifs réglementés du gaz appliqués par Engie vont une nouvelle fois bondir, de 12,6% TTC au 1er octobre, dans le sillage de la hausse des cours sur le marché, a annoncé lundi 27 septembre le régulateur. "Il y a aujourd'hui effectivement des prix de l'énergie qui augmentent en France comme chez nos voisins du fait d'une reprise économique très forte, et donc d'une demande d'énergie très forte", a souligné M. Attal.

Après les "mesures qui ont été prises sur le pouvoir d'achat (...) en plus du chèque énergie qu'on a augmenté de 100 euros pour 6 millions de ménages, on réfléchit évidemment à d'autres mesures, notamment s'agissant du prix du gaz", a-t-il ajouté. Face à la forte hausse des prix du gaz – mais aussi potentiellement de l'électricité en 2022 – le gouvernement a récemment annoncé que près de six millions de ménages modestes bénéficieraient d'un chèque exceptionnel d’un montant de 100 euros en décembre.

Les cours du gaz sont à des niveaux très élevés en Europe en raison de divers facteurs: stockages bas, forte demande en gaz naturel liquéfié (GNL) en Asie et incapacité de la Norvège et de la Russie à augmenter leurs livraisons. Cette flambée provoque de vives réactions parmi les responsables politiques d'opposition. "Ce qu'il y a de plus scandaleux dans les augmentations folles des prix de l'essence, du gaz, de l'électricité, c'est que grâce (...)

Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

RMC Sport : Découvrez le bon plan pour suivre toute la Ligue des Champions 2021-2022
Transport maritime : Michel-Édouard Leclerc dénonce un "chantage" des géants du secteur
Samsung : 24% de remise à saisir sur le Galaxy S20 FE chez Amazon
Le prix du gaz s'envole en octobre
Cdiscount : 203 euros de réduction à saisir sur la machine à café De'Longhi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles