Marchés français ouverture 6 h 59 min
  • Dow Jones

    35 227,03
    +646,95 (+1,87 %)
     
  • Nasdaq

    15 225,15
    +139,68 (+0,93 %)
     
  • Nikkei 225

    28 034,06
    +106,69 (+0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,1283
    -0,0004 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    23 349,38
    -417,31 (-1,76 %)
     
  • BTC-EUR

    44 970,67
    +1 386,28 (+3,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 313,84
    +53,68 (+4,26 %)
     
  • S&P 500

    4 591,67
    +53,24 (+1,17 %)
     

Hausse des prix du fret maritime: La Cnuced alerte contre l'inflation

·2 min de lecture

Selon les prévisions de la Conférence des Nations unies pour le développement (Cnuced), les prix à l'importation et à la consommation pourraient prochainement bondir si la crise du transport maritime perdure.

La pandémie a amplifié les défis qui existaient déjà dans le transport maritime, se traduisant par des tensions sur les chaines d'approvisionnement et pressions inflationnistes qui risquent d'affecter en particulier les Etats insulaires et économies les moins avancées, avertit jeudi la Cnuced.

En 2020, le choc de la pandémie sur le commerce maritime s'est avéré moins grave qu'initialement redouté, selon le rapport annuel de ce groupe de réflexion économique des Nations unies sur le secteur.

La contraction des cargaisons maritimes s'est limitée à 3,8%, à 10,65 milliards de tonnes, a quantifié ce rapport de la Conférence des Nations unies pour le développement (Cnuced), reflétant le choc initial sur l'économie, avant que ne s'amorce une reprise "asymétrique" durant la seconde moitié de l'année qui a exposé les fragilités du transport maritime, dont les pénuries de main-d'oeuvre et besoins en infrastructures dans le secteur.

Les taux de fret ont depuis connu des pics spectaculaires, avec à l'horizon des hausses de prix significatives pour les consommateurs, en raison des goulets d'étrangement dans les chaînes d'approvisionnement, a souligné la Cnuced qui table sur un rebond de 4,3% des cargaisons maritimes en 2021.

Le rebond des échanges internationaux s'est heurté à des problèmes logistiques, notamment à des pénuries d'équipements, de conteneurs et encombrement des ports qui allongent les délais d'attente, entraînant une augmentation des coûts du transport maritime. Or si la flambée actuelle des prix du fret se poursuit, elle entraînera une augmentation significative des prix à l'importation et à la , a prévenu la Cnuced.

Selon ses projections, les prix à la consommation risquent d'augmenter de 1,5% au niveau mondial à l'horizon 2023, mais la hausse des prix pourrait grimper jusqu'à 7,5% dans les petits Etats insulaires, qui dépendent étroitement de la mer pour leurs approvisionnements, et de 2,2% dans les économies les moins avancées. Les prix à l'importation pourra[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles