La bourse ferme dans 8 h 27 min
  • CAC 40

    6 569,95
    +16,09 (+0,25 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 789,62
    +12,81 (+0,34 %)
     
  • Dow Jones

    33 912,44
    +151,39 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0153
    -0,0011 (-0,11 %)
     
  • Gold future

    1 794,80
    -3,30 (-0,18 %)
     
  • BTC-EUR

    23 650,52
    -329,21 (-1,37 %)
     
  • CMC Crypto 200

    569,63
    -21,13 (-3,58 %)
     
  • Pétrole WTI

    88,49
    -0,92 (-1,03 %)
     
  • DAX

    13 816,61
    +20,76 (+0,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 509,15
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nasdaq

    13 128,05
    +80,87 (+0,62 %)
     
  • S&P 500

    4 297,14
    +16,99 (+0,40 %)
     
  • Nikkei 225

    28 868,91
    -2,87 (-0,01 %)
     
  • HANG SENG

    19 770,71
    -270,15 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,2033
    -0,0025 (-0,21 %)
     

Hausse des prix : Amazon essaie de rassurer ses abonnés

Nombre de personnes se posent aujourd'hui la question : vont-elles rester abonnées à Amazon Prime ? La plateforme a annoncé, mardi 26 juillet, la hausse de 43 % de l'abonnement annuel, qui passera dès le 15 septembre prochain à 69,90 euros au lieu de 49 euros. L'offre mensuelle passera quant à elle de 5,99 à 6,99 euros. Une stratégie totalement assumée qui se justifie par une hausse des coûts d’exploitation, avance le géant du e-commerce, rapporte Le Parisien.

"Depuis 2008, nous n’avions jamais augmenté ce prix alors que nous avions très considérablement optimisé ce service avec l’élargissement de la sélection de produits éligibles à la livraison rapide ou encore les divertissements digitaux, avec notamment Prime Video ou encore Prime Gaming. Mais aujourd’hui, nous connaissons une hausse des coûts d’exploitation, notamment liée aux frais d’expédition des produits qui nous a contraints à faire ce choix", se défend le groupe fondé par Jeff Bezos.

Et malgré les plaintes reçues depuis l'annonce de ces nouveaux tarifs, Amazon ne compte absolument pas revenir sur sa décision. "Prime reste une offre super avantageuse. Quand on regarde son coût au vu de toutes les économies réalisables, notamment lors d’événements spéciaux, cela reste très attractif", met en avant un porte-parole de l'entreprise, cité par Le Parisien.

Pour l'heure, la fronde naissante sur les réseaux sociaux ne semble pas inquiéter outre mesure Amazon. "Avant la France, d’autres pays avaient déjà appliqué des hausses de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La Mentheuse, l'entreprise qui remet les liqueurs de plante au goût du jour
Le salaire du PDG de Ryanair Michael O'Leary a flambé de 290 %
Sanofi revoit ses objectifs à la hausse après un solide deuxième trimestre
Casino va céder sa filiale énergie GreenYellow pour réduire ses dettes
Orange confirme ses objectifs annuels après des ventes stables

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles