Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 966,68
    +55,08 (+0,70 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 872,57
    +17,21 (+0,35 %)
     
  • Dow Jones

    39 131,53
    +62,42 (+0,16 %)
     
  • EUR/USD

    1,0825
    -0,0002 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    2 045,30
    +14,60 (+0,72 %)
     
  • Bitcoin EUR

    47 164,25
    -512,23 (-1,07 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,56
    -2,05 (-2,61 %)
     
  • DAX

    17 419,33
    +48,88 (+0,28 %)
     
  • FTSE 100

    7 706,28
    +21,79 (+0,28 %)
     
  • Nasdaq

    15 996,82
    -44,80 (-0,28 %)
     
  • S&P 500

    5 088,80
    +1,77 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    39 098,68
    +836,48 (+2,19 %)
     
  • HANG SENG

    16 725,86
    -17,09 (-0,10 %)
     
  • GBP/USD

    1,2671
    +0,0013 (+0,10 %)
     

Harry et sa première expérience sexuelle : le prince aurait menti selon Rupert Everett

© REUTERS, SIPA

Dans une interview, l'acteur Rupert Everett met en cause la véracité des confidences du prince Harry sur les conditions dans lesquelles il a perdu sa virginité.

C’est l’une des révélations les plus intimes livrées par le prince Harry dans « Le suppléant » : le cadet du roi Charles III évoque se première expérience sexuelle à l’âge de 16 ou 17 ans avec une femme plus âgée à l’arrière d’un pub qui l’aurait traité avec une certaine rudesse : « Elle aimait les chevaux et m’a considéré comme un jeune étalon. »

À lire aussi : Le prince Harry se lâche : il raconte la perte de sa virginité à l'arrière d'un pub

L’épisode raconté par Harry est totalement dénuée de romantisme et ne figure pas parmi ses souvenirs les plus glorieux. Mais, de surcroît, il pourrait être… faux. C’est du moins ce que laisse entendre Rupert Everett, interrogé par The Telegraph : « Je sais qui est la femme avec laquelle il a perdu sa virginité. Et ce n’était pas derrière un pub, ce n’était même pas dans le pays » assure l’acteur « avec une petite lueur dans les yeux » précise The Telegraph. S’agirait-il pour le duc de Sussex d’une affabulation destinée à protéger l’identité de la personne en cause, enchaîne le quotidien ?

« Je dis juste ce que je sais » se borne à commenter, non sans malice, Rupert Everett. Pas convaincu, un proche de Harry, cité par le journal s’étonne : « C’est assez inouï que Rupert Everett connaisse mieux les détails de la vie intime du prince que le prince lui-même. »

Je plaide non coupable. Ce n’était absolument pas moi. Liz Hurley

Depuis cette confidence du duc de Sussex, les spéculations sur l’identité de la célèbre inconnue vo(...)

Lire la suite sur ParisMatch

VIDÉO - La Minute du Prince Harry