La bourse ferme dans 8 h 21 min
  • CAC 40

    6 733,69
    0,00 (0,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 188,81
    +33,08 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,92 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1651
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 797,10
    +0,80 (+0,04 %)
     
  • BTC-EUR

    53 236,16
    +733,52 (+1,40 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,70 (-3,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,33
    +0,57 (+0,68 %)
     
  • DAX

    15 542,98
    +70,38 (+0,45 %)
     
  • FTSE 100

    7 204,55
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     
  • Nikkei 225

    28 600,41
    -204,44 (-0,71 %)
     
  • HANG SENG

    26 167,25
    +40,32 (+0,15 %)
     
  • GBP/USD

    1,3778
    +0,0019 (+0,14 %)
     

Harcèlement des sixièmes : Blanquer appelle les chefs d'établissement à la vigilance

·1 min de lecture

Un nouveau phénomène de harcèlement qui cible les enfants nés en 2010 est apparu ces derniers jours sur le réseau social TikTok. Jean-Michel Blanquer, le ministre de l'Education nationale, a demandé aux chefs d'établissement de "renforcer la vigilance" contre le harcèlement des élèves de sixième.

Le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a demandé ce vendredi aux chefs d'établissement des collèges de "renforcer la vigilance" contre le harcèlement, après des menaces et insultes proférées ces derniers jours sur les réseaux sociaux envers des élèves de sixième nés en 2010. Le phénomène inquiète certaines fédérations de parents d'élèves. Pour des syndicats cependant, il faut relativiser l'ampleur phénomène.

>> LIRE AUSSI - Néfaste pour certains adolescents, Instagram refuse d'évoluer

Un "mouvement inquiétant"

"Le bon accueil des élèves de sixième et leur intégration réussie grâce à la bienveillance de leurs camarades et des adultes sont un enjeu essentiel de la vie scolaire au collège", rappelle en préambule Jean-Michel Blanquer, dans un courrier envoyé aux chefs d'établissement jeudi soir.

Le ministre a également posté une vidéo sur les réseaux sociaux. En cette rentrée, "ce thème prend une acuité particulière en raison d'un mouvement inquiétant signalé dans certains établissements. Un nouveau phénomène apparu récemment sur les réseaux sociaux TikTok et Twitter encourage les insultes et les menaces, par des camarades plus âgés, envers les enfants nés en 2010", poursuit Jean-Michel Blanquer dans son courrier.

>> LIRE AUSSI - TikTok : comment l'application est devenue la plus téléchargée dans le monde

Sanctions disciplinaires

Le ministre de l'Education nationale demande ainsi aux proviseurs "d'être très attentifs et de mettre en place les procédur...

Lire la suite sur Europe1

Ce contenu peut également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles