La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 149,53
    -18,56 (-0,05 %)
     
  • Nasdaq

    13 430,85
    -111,27 (-0,82 %)
     
  • Nikkei 225

    26 170,30
    -841,03 (-3,11 %)
     
  • EUR/USD

    1,1143
    -0,0101 (-0,90 %)
     
  • HANG SENG

    23 807,00
    -482,90 (-1,99 %)
     
  • BTC-EUR

    32 549,36
    -1 615,99 (-4,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    829,64
    +10,14 (+1,24 %)
     
  • S&P 500

    4 332,75
    -17,18 (-0,39 %)
     

Harcèlement scolaire : l’Assemblée nationale a créé un nouveau délit

·1 min de lecture
Les députés français ont voté, à l'unanimité, un amendement symbolique interdisant le harcèlement scolaire afin de créer un « choc dans la société ».
Les députés français ont voté, à l'unanimité, un amendement symbolique interdisant le harcèlement scolaire afin de créer un « choc dans la société ».

Il est des discussions parlementaires qui ne peuvent que rassembler toutes les forces politiques, et faire oublier les dissensions idéologiques. Mercredi 1er décembre, l?intégralité des députés français a voté en faveur ou s?est abstenue de la création d?un nouveau délit de « harcèlement scolaire ». Ce vote prolonge et concrétise les annonces effectuées par Emmanuel Macron il y a près de trois semaines.

À la suite de la mort tragique d?une collégienne, le chef de l?État avait annoncé que l?action des pouvoirs publics allait se renforcer dans le domaine. Tous les députés ont apporté leur pierre à une proposition de loi de la majorité (LREM, Modem et Agir), validée en première lecture par 69 voix. Seuls cinq députés de gauche, sceptiques sur le besoin d?une infraction spécifique de harcèlement scolaire, se sont cependant abstenus. Le texte doit désormais être examiné au Sénat, en vue d?une adoption définitive d?ici la fin des travaux parlementaires en février prochain.

À LIRE AUSSI Macron annonce de nouvelles mesures contre le harcèlement scolaire

Un « devoir de vigilance »

Le ministre de l?Éducation Jean-Michel Blanquer s?est félicité du « signal » envoyé. « Nous ne nous habituerons jamais à ce que des vies d?enfants soient brisées », a-t-il lâché. Près d?un élève sur dix serait concerné chaque année par un harcèlement scolaire qui peut pousser la victime à mettre fin à ses jours, comme en témoignent plusieurs drames récents tel le suicide de la jeune Dinah dan [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles