La bourse ferme dans 38 min
  • CAC 40

    7 201,36
    +58,36 (+0,82 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 304,81
    +32,62 (+0,76 %)
     
  • Dow Jones

    35 911,81
    -201,79 (-0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,1404
    -0,0012 (-0,10 %)
     
  • Gold future

    1 818,20
    +1,70 (+0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    37 383,06
    -872,07 (-2,28 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 022,45
    -3,28 (-0,32 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,97
    +0,15 (+0,18 %)
     
  • DAX

    15 948,15
    +64,91 (+0,41 %)
     
  • FTSE 100

    7 608,92
    +65,97 (+0,87 %)
     
  • Nasdaq

    14 893,75
    +86,95 (+0,59 %)
     
  • S&P 500

    4 662,85
    +3,82 (+0,08 %)
     
  • Nikkei 225

    28 333,52
    +209,24 (+0,74 %)
     
  • HANG SENG

    24 218,03
    -165,29 (-0,68 %)
     
  • GBP/USD

    1,3646
    -0,0034 (-0,25 %)
     

Harcèlement scolaire : au cœur d’un atelier de sensibilisation pour adolescents

·1 min de lecture

Le suicide de la jeune Dinah, 14 ans, en octobre dernier a de nouveau mis en lumière le fléau du harcèlement scolaire et ses conséquences tragiques. Chaque année en France, 700 000 élèves en souffrent. Reportage dans un atelier de sensibilisation filmé par Brut. 

Sa fille Marion s'est suicidée après avoir été harcelée au collège. Elle avait 13 ans. Aujourd'hui, Nora Fraisse anime des ateliers de sensibilisation au harcèlement dans les établissements scolaires avec son association « Marion La main tendue ». Brut. a pu filmer une réunion dans laquelle les adolescents apprennent à définir ce qu’est le harcèlement scolaire et comment s’en prémunir. 

Lire aussi >>> Harcèlement scolaire : comment le détecter ?

Pour Ouassim, un lycéen, c’est « s’acharner sur une personne ou un groupe de personnes », « c’est aussi régulier », ajoute Walid. Tour à tour, les élèves énumèrent les mots qui leur viennent à l’esprit : « le harcèlement c’est aussi blesser quelqu’un mentalement », analyse l’une des filles présentes. « Blesser. C’est terrible blesser, non ? », interroge Nora qui note scrupuleusement tous les termes choisis par les adolescents au tableau. 

Parler pour désamorcer le harcèlement 

Dans son atelier, elle amène les adolescents à réfléchir aussi aux mécanismes du harcèlement. Pour caractériser le fait que les harceleurs « intimident » l’autre, comme le soulève l’une des participantes, Nora fait référence à la notion de « meute ». Autrement dit, un groupe de personnes où il y a « un meneur et des suiveurs : ils se sentent donc plus forts. Il y a un esprit de supériorité », précise-t-elle. 

« J’ai perdu une fille, je suis une guerrière », assurait Nora...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles