Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 785,18
    +57,14 (+0,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 489,77
    +21,67 (+1,48 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Harcèlement scolaire: Attal annonce "un audit dans l'ensemble des rectorats"

Harcèlement scolaire: Attal annonce "un audit dans l'ensemble des rectorats"

Sur le harcèlement scolaire, l'Éducation nationale n'est "toujours pas à la hauteur, il faut avoir l'honnêteté de le dire". Gabriel Attal a annoncé ce samedi le lancement d'un "audit dans l’ensemble des rectorats sur toutes les situations de harcèlement qui ont été signalées jusqu’aux rectorats l’année passée".

Le ministre de l'Éducation nationale a réagi au courrier adressé en mai par le rectorat de Versailles aux parents de Nicolas, un adolescent de 15 ans qui dénonçait des faits de harcèlement scolaire et qui s'est suicidé en septembre. Dans cette lettre, qualifiée de "honte" par Gabriel Attal, le rectorat appelait les parents à "adopter une attitude constructive" et les mettait en garde contre de possibles poursuites pour dénonciation calomnieuse.

Avec cet audit, "je veux que nous puissions avoir connaissance ici de l’ensemble de ces situations (de harcèlement scolaire), des réponses qui ont été apportées et que nous soyons capables d’en tirer des conclusions pour changer la manière dont nous répondons à ces situations."

Article original publié sur BFMTV.com