La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 733,69
    +47,52 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 188,81
    +33,08 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,94 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1648
    +0,0018 (+0,15 %)
     
  • Gold future

    1 793,10
    +11,20 (+0,63 %)
     
  • BTC-EUR

    52 158,24
    -1 798,66 (-3,33 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,69 (-3,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,98
    +1,48 (+1,79 %)
     
  • DAX

    15 542,98
    +70,42 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 204,55
    +14,25 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,27 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,40 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3759
    -0,0036 (-0,26 %)
     

Harcèlement, licenciements abusifs : le management chez Lidl pointé du doigt

·1 min de lecture

La Confédération autonome du travail dénonce depuis des années un “management d'un autre temps" au sein de l’enseigne de hard-discount.

''J'ai pensé mettre fin à mes jours. Je n'en pouvais plus. Ce licenciement est peut-être un moindre mal.” Interrogé par France Bleu Hérault, un ancien agent de quai de Lidl raconte son mal-être. Comme lui, une quinzaine de salariés, licenciés ou sur le point d’être licenciés, dénoncent les conditions de travail, leur licenciement jugé abusif et parfois le harcèlement dont ils ont été la cible au sein de la direction régionale des supermarchés Lidl (la DR22), dont le siège est situé à Maureilhan, dans l’Hérault.

“Si nous ne sommes pas des petits moutons, nous sommes alors les souffre-douleurs de la direction. Si on n'est pas d'accord avec un cadre, on est brimé et mis de côté. Pendant huit ans, je n'ai eu aucun reproche, mon travail était exemplaire, mais depuis 2019, j'étais leur cible pour me faire craquer”, assure l’ancien agent de quai de Lidl au média régional. “J'ai été agressé par deux salariés pour avoir dénoncé du favoritisme dans l'entreprise”, assure un autre salarié de l’enseigne, qui a, comme plusieurs personnes, saisi les prud’hommes pour dénoncer ces agissements. Une autre salariée, licenciée il y a deux mois, se serait vu asséner : “Si tu n'es pas content, tu n'as qu'à aller te suicider, cela nous fera des vacances”.

>> A lire aussi - U, Auchan, Lidl… les marques de distributeurs les plus écoresponsables, et les mauvais élèves

La Confédération autonome du travail explique dénoncer depuis des années un “management d’un autre temps” au sein de Lidl. "On ne peut pas (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Zooplus : nouvelle offre à plus de 3 milliards d'euros dans la bataille pour le rachat de l'animalerie
Carrefour teste un nouveau service issu de l’univers du luxe
“L’arnaque du siècle”, le prix du verre d’eau chez McDonald’s fait débat
Taux d'intérêt : enfin le coup d'envoi d'une envolée ?
Le Bitcoin chute, offensive de la banque de Chine contre les cryptomonnaies

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles