La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 739,73
    -336,14 (-4,75 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 089,58
    -203,66 (-4,74 %)
     
  • Dow Jones

    34 899,34
    -905,04 (-2,53 %)
     
  • EUR/USD

    1,1320
    +0,0108 (+0,96 %)
     
  • Gold future

    1 785,50
    +1,20 (+0,07 %)
     
  • BTC-EUR

    47 859,01
    -4 710,81 (-8,96 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 365,60
    -89,82 (-6,17 %)
     
  • Pétrole WTI

    68,15
    -10,24 (-13,06 %)
     
  • DAX

    15 257,04
    -660,94 (-4,15 %)
     
  • FTSE 100

    7 044,03
    -266,34 (-3,64 %)
     
  • Nasdaq

    15 491,66
    -353,57 (-2,23 %)
     
  • S&P 500

    4 594,62
    -106,84 (-2,27 %)
     
  • Nikkei 225

    28 751,62
    -747,66 (-2,53 %)
     
  • HANG SENG

    24 080,52
    -659,64 (-2,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,3338
    +0,0018 (+0,14 %)
     

Hanouna, thématisation : Marlène Schiappa veut bousculer les débats de la présidentielle

·1 min de lecture

Sa déclaration à M, le magazine du Monde avait fait grand bruit en avril dernier. Marlène Schiappa, ministre déléguée auprès du ministre de l'Intérieur chargée de la Citoyenneté, défendait l'idée d'un débat de l'élection présidentielle présenté par Cyril Hanouna. Une idée qu'elle développe mercredi au micro de Philippe Vandel dans Culture Médias. "Ce que j'avais dit à l'époque, et que je confirme, est que je pense qu'il faut renouveler le débat d'entre deux tours", explique la ministre.

>> Retrouvez Philippe Vandel et Culture-Médias tous les jours de 9h à 11h sur Europe 1 ainsi qu’en replay et en podcast ici

"C'est un vrai sujet médiatico-politique. Le débat d'entre deux tours tel qu'il existe depuis Valéry Giscard d'Estaing n'est plus adapté à la période que l'on vit, avec les réseaux sociaux, la participation, les nouvelles formes". La ministre ne veut plus "des débats politiques dits classiques, comme il se faisaient au vingtième siècle, qui ne font pas d'audience". Marlène Schiappa, prend en exemple les mauvaises audiences de L'émission politique consacrée à Valérie Pécresse (qui faisait toutefois face au débat entre Jean-Luc Mélenchon et Eric Zemmour ndlr).

Plusieurs débats thématiques d'entre deux tours

Marlène Schiappa, qui a coanimé une émission avec Cyril Hanouna, avait d'ailleurs déjà dû défendre sa volonté de participer à Touche pas à mon poste. "Je suis au Sénat et je m'apprête à faire l'émission de Cyril Hanouna. Une centaine de sénateurs et sénatrices me s...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles