La bourse ferme dans 2 h 31 min
  • CAC 40

    7 152,66
    -20,32 (-0,28 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 272,90
    +4,62 (+0,11 %)
     
  • Dow Jones

    35 028,65
    -339,82 (-0,96 %)
     
  • EUR/USD

    1,1355
    +0,0008 (+0,07 %)
     
  • Gold future

    1 845,40
    +2,20 (+0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    37 335,83
    -73,70 (-0,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 008,20
    +13,45 (+1,35 %)
     
  • Pétrole WTI

    86,47
    -0,49 (-0,56 %)
     
  • DAX

    15 826,83
    +17,11 (+0,11 %)
     
  • FTSE 100

    7 575,89
    -13,77 (-0,18 %)
     
  • Nasdaq

    14 340,25
    -166,64 (-1,15 %)
     
  • S&P 500

    4 532,76
    -44,35 (-0,97 %)
     
  • Nikkei 225

    27 772,93
    +305,70 (+1,11 %)
     
  • HANG SENG

    24 952,35
    +824,50 (+3,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3634
    +0,0022 (+0,16 %)
     

Handball : les Bleues vont tenter le doublé historique

·1 min de lecture

Les handballeuses de l’équipe de France commencent leur Mondial ce vendredi soir en Espagne. France-Angola à 18h. Les Bleues, championnes olympiques à Tokyo, vont tenter un doublé historique. Et elles ont tout pour réussir ce défi. 

En France, le handball est le sport précurseur en matière d’égalité hommes femmes. Les mêmes conditions d’entraînement, les mêmes primes de victoire, une ligue professionnelle pour les clubs aussi structurée. Et il n’y a pas de secret : ça se voit dans les résultats de l’équipe nationale notamment. Alors pour parfaire la parité, ce serait formidable de voir ces Bleues avec un e réussir ce qu’ont fait les hommes une fois dans l’histoire : enchaîner une médaille d’or olympique et un titre au Mondial juste après. Les Bleus sans e ont réalisé ce doublé en 2008-2009. A vous de jouer maintenant mesdames ! Ça tombe bien elles ne demandent que ça.

Le problème, c’est qu’avec la crise sanitaire, il ne s’est passé que quatre mois entre les JO de Tokyo et ce Mondial. Ça ne s’arrête jamais, le handball. Est-ce que ça n’est pas trop difficile d’enchaîner les compétitions de haut niveau, est-ce que les joueuses ne risquent pas d’être fatiguées ? Sans doute. Il y a d’ailleurs déjà des réflexions pour ralentir le calendrier. Donc de la fatigue, oui, mais c’est la même chose pour les autres équipes. La Russie, qui fait aussi partie des favorites, est par exemple privée de deux de ses meilleures joueuses qui ont besoin de faire une pause, et on peut les comprendre...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles