La bourse ferme dans 1 h 7 min
  • CAC 40

    6 549,02
    +93,21 (+1,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 090,31
    +46,68 (+1,15 %)
     
  • Dow Jones

    34 071,08
    +100,61 (+0,30 %)
     
  • EUR/USD

    1,1725
    -0,0003 (-0,02 %)
     
  • Gold future

    1 772,70
    +8,90 (+0,50 %)
     
  • BTC-EUR

    36 463,86
    -1 166,45 (-3,10 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 071,42
    +7,57 (+0,71 %)
     
  • Pétrole WTI

    69,97
    -0,32 (-0,46 %)
     
  • DAX

    15 341,79
    +209,73 (+1,39 %)
     
  • FTSE 100

    6 984,31
    +80,40 (+1,16 %)
     
  • Nasdaq

    14 756,02
    +42,12 (+0,29 %)
     
  • S&P 500

    4 364,87
    +7,14 (+0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    29 839,71
    -660,34 (-2,17 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • GBP/USD

    1,3650
    -0,0009 (-0,07 %)
     

Hand - Beach - L'équipe de France de beach handball ne veut plus jouer en bikini non plus

·1 min de lecture

Après les Norvégiennes, sanctionnées pour avoir porté des shorts, l'équipe de France de beach handball a exprimé le souhait de jouer dans la tenue de leur choix. L'équipe de France de beach handball veut à son tour choisir sa tenue, et ne plus se voir imposer le bikini. Elles contestent les sanctions encourues dans le cas où elles porteraient une autre tenue. Les joueuses, soutenues par leur entraîneure Valérie Nicolas, l'ont exprimé à travers un courrier envoyé à la fédération française vendredi. Valérie Nicolas, coach française Le port du bikini est un complexe pour certaines et les tenues des hommes apparaissent plus confortables à jouer Le bureau directeur de la fédération les a assurées dans un communiqué de son « désaccord de fond sur l'obligation du port d'une tenue unique de beach handball et des sanctions portées en ce sens, et continuera d'oeuvrer réglementairement auprès de l'IHF et de l'EHF (les fédérations mondiales et européennes) pour modifier ces règlements dans le sens d'un plus grand respect du libre arbitre des athlètes. » Ce courrier des Bleues fait suite à la sanction infligée aux Norvégiennes, qui avaient porté des shorts au cours de l'Euro où elles ont terminé à la 4e place. « Des joueuses ne se sentent pas à l'aise avec le bikini, fait remarquer Valérie Nicolas. Elles doivent sauter, courir, tourner... Les gardiennes font des parades en écartant les jambes. Lors des cycles menstruels, le port du bikini ne laisse pas le choix des protections à utiliser. Le port du bikini est un complexe pour certaines, et les tenues des hommes apparaissent plus confortables pour jouer. »

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles