Publicité
Marchés français ouverture 8 h 8 min
  • Dow Jones

    38 834,86
    +56,76 (+0,15 %)
     
  • Nasdaq

    17 862,23
    +5,21 (+0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    38 570,76
    +88,65 (+0,23 %)
     
  • EUR/USD

    1,0748
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    18 430,39
    +514,84 (+2,87 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 392,67
    -306,99 (-0,51 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 384,72
    +46,97 (+3,51 %)
     
  • S&P 500

    5 487,03
    +13,80 (+0,25 %)
     

Le Hamas prêt à un échange de prisonniers avec Israël "immédiatement" pour libérer des otages

Le Hamas a proposé d'échanger tous les otages civils israéliens contre des prisonniers palestiniens. Cité par plusieurs médias israéliens, Yahya Sinwar, leader du mouvement islamiste à Gaza, a affirmé être prêt à procéder à l'échange "immédiatement".

Israël déclare de son côté n'être parvenu à aucun accord... Et précise que l'offre n'inclurait pas les soldats israéliens gardés en otage.

"Plus que la pression militaire s'intensifiera, plus la puissance de feu sera forte, et plus nos frappes contre le Hamas seront dures, plus nous aurons de chances d'amener le Hamas à une situation dans laquelle il acceptera des solutions qui permettent d'atteindre vos proches" a précisé Yoav Gallant, ministre israélien de la Défense.

Le porte-parole de Tsahal, Daniel Hagai, a qualifié la déclaration du Hamas de "terreur psychologique", et affirmé que les troupes israéliennes feraient tout pour libérer les otages selon leurs propres conditions.

Pourtant, de nombreux Israéliens tiennent le Premier ministre pour responsable de toute la situation. À Tel Aviv, les familles des otages exigent la démission de Benjamin Nétanyahou et demandent au gouvernement d'établir une stratégie claire pour le sauvetage des otages.