Marchés français ouverture 6 h 17 min
  • Dow Jones

    33 823,45
    -210,22 (-0,62 %)
     
  • Nasdaq

    14 161,35
    +121,67 (+0,87 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,05
    +49,72 (+0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1915
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    28 558,59
    +121,75 (+0,43 %)
     
  • BTC-EUR

    31 910,22
    -744,71 (-2,28 %)
     
  • CMC Crypto 200

    944,98
    -24,90 (-2,57 %)
     
  • S&P 500

    4 221,86
    -1,84 (-0,04 %)
     

Des hackers russes auraient mené une nouvelle vaste cyberattaque contre les États-Unis selon Microsoft

·1 min de lecture

La Russie est de nouveau accusée de se cacher derrière des attaques pirates contre les États-Unis. Les hackers que l'on pense être à l'origine de la cyberattaque de SolarWinds – 18 000 organisations avaient été touchées en mars 2020 – auraient lancé une nouvelle offensive, a averti Microsoft. Dans un article publié sur le blog du groupe ce vendredi 28 mai, Tom Burt, vice-président de Microsoft chargé de la sécurité et de la relation confiance, a déclaré que l'attaque semblait viser des agences gouvernementales, des think-tank, des consultants et des ONG. Au total, environ 3 000 comptes de messagerie auraient été ciblés au sein de 150 organisations différentes. Les victimes sont réparties dans plus de 24 pays, mais une majorité d'entre elles se trouveraient aux États-Unis.

Le groupe de pirates, connu sous le nom de Nobelium, a envoyé des milliers de mails d'hameçonnage (ou phishing) en se faisant passer pour un tiers de confiance afin de récupérer des informations sensibles. Au moins 25 % des organisations visées sont impliquées dans le développement international, l'aide humanitaire et les droits de l'homme, peut-on lire dans l'article. Microsoft estime que de nombreuses attaques ont été bloquées automatiquement et que son logiciel antivirus Windows Defender limite également la propagation de ce malware.

À lire aussi — Les 10 pays les plus touchés par les cyberattaques en 2020 selon le FBI

"Ces attaques semblent s'inscrire dans la continuité des multiples efforts déployés par (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Voici comment repérer les satellites de Starlink, la société d'Elon Musk, dans le ciel
Une startup texane planche sur un avion hypersonique capable de voler à Mach 12
Une frégate française intercepte une cible supersonique volant à plus de 3 000 km/h
Elon Musk affirme que SpaceX construit un moteur de fusée Raptor toutes les 48 heures
Les vaccins contre le Covid-19 seraient moins efficaces pour les femmes que pour les hommes, selon une étude

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles