La bourse ferme dans 2 h 10 min
  • CAC 40

    6 633,60
    -0,17 (-0,00 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 099,76
    -17,01 (-0,41 %)
     
  • Dow Jones

    35 084,53
    +153,60 (+0,44 %)
     
  • EUR/USD

    1,1882
    -0,0014 (-0,12 %)
     
  • Gold future

    1 827,60
    -8,20 (-0,45 %)
     
  • BTC-EUR

    32 666,57
    -1 146,30 (-3,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    921,61
    -8,75 (-0,94 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,42
    -0,20 (-0,27 %)
     
  • DAX

    15 541,86
    -98,61 (-0,63 %)
     
  • FTSE 100

    7 022,19
    -56,23 (-0,79 %)
     
  • Nasdaq

    14 778,26
    +15,68 (+0,11 %)
     
  • S&P 500

    4 419,15
    +18,51 (+0,42 %)
     
  • Nikkei 225

    27 283,59
    -498,83 (-1,80 %)
     
  • HANG SENG

    25 961,03
    -354,29 (-1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3944
    -0,0014 (-0,10 %)
     

Des hackers réclament 70 M$ après une cyberattaque géante contre l'entreprise Kaseya

·1 min de lecture

De nombreuses entreprises dans le monde restaient affectées lundi 5 juillet par une cyberattaque massive, frappant depuis le vendredi 2 juillet des clients de la société informatique américaine Kaseya et pour laquelle des hackers demandent une rançon de plusieurs millions de dollars.

La plupart des 800 magasins d'une des principales chaînes de supermarchés en Suède restaient ainsi fermés lundi 5 juillet, trois jours après avoir été touchés par cette attaque qui a bloqué le fonctionnement des caisses enregistreuses. "La majorité de nos magasins restent fermés", a fait savoir à l'AFP Kevin Bell, un porte-parole de Coop Suède, soulignant que la situation semblait "plus positive" que la veille en vue d'un retour à la normale.

À lire aussi — Des hackers russes auraient mené une nouvelle vaste cyberattaque contre les États-Unis selon Microsoft

Des hackers ont attaqué la société américaine Kaseya vendredi 2 juillet, juste avant un week-end prolongé aux États-Unis par la fête nationale, en exploitant une faille de son logiciel de gestion informatique, utilisé par de nombreuses entreprises clientes.

Le cabinet spécialisé en cybersécurité Huntress Labs estime que le logiciel piraté a "été utilisé pour crypter plus de 1 000 entreprises" auxquelles les hackers réclament le paiement d'une rançon (attaque dite au rançongiciel ou "ransomware").

"C'est probablement la plus grande attaque au rançongiciel de tous les temps", a affirmé Ciaran Martin, professeur de cybersécurité à l'université d'Oxford. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les astéroïdes recèlent de métaux précieux qui peuvent rapporter des milliards et des milliards
Elon Musk reconnaît que la fabrication d'une voiture autonome est plus difficile qu'attendu
Covid : les noms des non vaccinés pourront être transmis aux médecins traitants par l'Assurance maladie
Le vaccin de Pfizer moins efficace face au variant Delta, selon une première étude israélienne
La justice française oblige Twitter à expliquer sa lutte contre la discrimination

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles