La bourse est fermée
  • Dow Jones

    29 462,73
    +737,22 (+2,57 %)
     
  • Nasdaq

    10 795,17
    +219,55 (+2,08 %)
     
  • Nikkei 225

    26 215,79
    +278,58 (+1,07 %)
     
  • EUR/USD

    0,9796
    -0,0005 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • BTC-EUR

    19 969,02
    +209,24 (+1,06 %)
     
  • CMC Crypto 200

    444,93
    +9,58 (+2,20 %)
     
  • S&P 500

    3 674,06
    +88,44 (+2,47 %)
     

Les hackers de l’hôpital de Corbeil-Essonnes revendiquent 12 cyberattaques d’organismes français

Le collectif de pirates Lockbit, responsable de l’attaque contre l’hôpital de Corbeil-Essonnes, a revendiqué des cyberattaques contre 28 organismes en 24h, dont 12 français. Des interrogations subsistent autour de ces opérations. La plupart des entreprises ont découvert que leurs données allaient être publiées ce 14 septembre.

C’est une véritable épidémie. Lockbit, un groupe de pirates informatiques rendus célèbres en France après l’attaque de l’Hôpital de Corbeil-Essonnes, vient de revendiquer sur son site des cyberattaques contre 28 organismes en l’espace de 24h. Lockbit a cité 2 organismes le 13 septembre, puis 26 le lendemain, ce 14 septembre. 12 d’entre elles sont françaises. Ces hackers russophones ciblent tout le monde, dès lors qu’ils repèrent une faiblesse. On tombe donc sur des mairies, des agents immobiliers, des concessionnaires auto et d’autres entreprises disséminées sur le territoire français.

Tout comme ils l’ont fait pour l’établissement de santé, les pirates dérobent et bloquent l’accès à une base de données en la chiffrant grâce à un rançongiciel. Les victimes doivent régler les sommes exigées pour recevoir la clé de déchiffrement, auquel cas les fichiers seront rendus publics et disponibles pour tous les malfaiteurs.

Lockbit
Lockbit
lockbit 2
lockbit 2

Beaucoup de questions subsistent autour de ces cyberattaques

Il est à noter que de nombreux organismes ont été attaqués il y a des mois de cela,

[Lire la suite]