La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 030,27
    -170,40 (-0,50 %)
     
  • Nasdaq

    13 887,25
    -165,09 (-1,17 %)
     
  • Nikkei 225

    29 685,37
    +2,00 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,2039
    +0,0059 (+0,49 %)
     
  • HANG SENG

    29 106,15
    +136,44 (+0,47 %)
     
  • BTC-EUR

    46 170,61
    +95,62 (+0,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 257,42
    -41,53 (-3,20 %)
     
  • S&P 500

    4 156,27
    -29,20 (-0,70 %)
     

Des hackers accèdent à 150 000 caméras aux États-Unis après avoir piraté une entreprise de sécurité

·1 min de lecture

Un collectif de hackers prétend avoir piraté la société américaine de sécurité Verkada, accédant ainsi aux images en direct et archivées de 150 000 caméras de sécurité à l'intérieur des installations des clients de Verkada ainsi que dans ses propres locaux, a rapporté Bloomberg mardi 9 mars.

Selon Vice News, environ 24 000 clients utilisent le logiciel de Verkada, y compris des résidences privées, des centres commerciaux, des restaurants, des associations à but non lucratif et des aéroports, ce qui témoigne de l'utilisation étendue de la reconnaissance faciale et des logiciels de surveillance aux États-Unis.

Les pirates ont réussi à accéder aux flux vidéo des clients de Verkada, notamment Tesla, Cloudflare, Equinox, le système hospitalier de Floride, Halifax Health, le Wadley Regional Medical Center au Texas, le Tempe St. Luke's Hospital en Arizona, la prison du comté de Madison en Alabama et l'école primaire de Sandy Hook dans le Connecticut, où a eu lieu la fusillade de masse de 2012, selon Bloomberg.

À lire aussi — Les cyberattaques ont été multipliées par quatre en un an

Dans certains cas, une fonction intégrée de certaines caméras aurait permis aux pirates d'utiliser les caméras pour lancer des piratages séparés dans les réseaux internes des clients de Verkada. D'autres caméras utilisent la technologie de reconnaissance faciale pour identifier les individus, selon le site web de Verkada, exposant potentiellement les informations personnelles sensibles des patients, des étudiants (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Après François Hollande, le journaliste Samuel Étienne invite Jean Castex et Marine Le Pen sur Twitch
L'UE autorise le vaccin contre le Covid-19 en une seule dose de Johnson & Johnson
Facebook lance 'Instagram Lite', une version d'Instagram moins lourde à télécharger dans 170 pays
Comment utiliser les réseaux WiFi publics en toute sécurité et protéger vos données
37 % des Américains ont déjà investi suite à un tweet d'Elon Musk, selon un sondage