La bourse ferme dans 6 h 43 min
  • CAC 40

    5 802,92
    +20,27 (+0,35 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 685,87
    +16,33 (+0,45 %)
     
  • Dow Jones

    31 496,30
    +572,20 (+1,85 %)
     
  • EUR/USD

    1,1875
    -0,0050 (-0,42 %)
     
  • Gold future

    1 686,80
    -11,70 (-0,69 %)
     
  • BTC-EUR

    41 970,16
    -926,59 (-2,16 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 005,97
    +62,79 (+6,66 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,39
    +0,30 (+0,45 %)
     
  • DAX

    14 009,22
    +88,53 (+0,64 %)
     
  • FTSE 100

    6 614,36
    -16,16 (-0,24 %)
     
  • Nasdaq

    12 920,15
    +196,65 (+1,55 %)
     
  • S&P 500

    3 841,94
    +73,47 (+1,95 %)
     
  • Nikkei 225

    28 743,25
    -121,07 (-0,42 %)
     
  • HANG SENG

    28 540,83
    -557,46 (-1,92 %)
     
  • GBP/USD

    1,3829
    +0,0001 (+0,01 %)
     

Un hacker a tenté d'empoisonner l'approvisionnement en eau d'une ville de Floride

·2 min de lecture

Le FBI, les services secrets américains et les autorités locales enquêtent sur l'origine d'une cyber-attaque qui a visé l'approvisionnement en eau d'une ville de Floride située à environ 10 kilomètres au nord-ouest de Tampa, a déclaré le shérif du comté de Pinellas, Bob Gualtieri. Le 5 février, un inconnu a accédé à distance au système de traitement de l'eau à Oldsmar, une ville de 15 000 habitants. Selon Bob Gualtieri, le pirate informatique a tenté de modifier la teneur en hydroxyde de sodium du système de 100 à 11 100 parties par million — une augmentation de 11 000 %.

"C'est évidemment une augmentation significative et potentiellement dangereuse. L'hydroxyde de sodium, également connu sous le nom de soude, est le principal ingrédient des nettoyants liquides pour canalisations", a déclaré Bob Gualtieri. Les installations de traitement de l'eau utilisent l'hydroxyde de sodium pour contrecarrer les niveaux d'eau hautement acide qui proviennent généralement de régions à forte teneur en calcaire. Ce produit chimique est sûr en petites quantités contrôlées, mais peut provoquer des éruptions cutanées et des brûlures si des quantités très concentrées entrent en contact avec la peau.

À lire aussi — Voici combien les hackers vendent vos identifiants Facebook, Gmail, ou numéro de cartes bancaires sur le dark web

Bob Gualtieri a déclaré qu'un opérateur de l'installation Oldsmar a reconnu la faille de sécurité tôt le matin lorsqu'il a remarqué qu'un utilisateur distant accédait à une partie du système de traitement de l'eau. Ce n'était pas totalement surprenant car les superviseurs sont connus pour résoudre les problèmes à distance, ont déclaré les autorités.

Mais vers 13h30, l'opérateur a remarqué que le système était à nouveau accessible à distance — cette fois, l'employé a dit avoir vu l'utilisateur inconnu ouvrir le logiciel de traitement de l'eau et augmenter le niveau d'hydroxyde de sodium dans le système. L'employé qui a assisté au changement a immédiatement remis les niveaux (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Face au succès de Clubhouse, Facebook veut créer des salons audios
La sonde chinoise Tianwen-1 se place en orbite autour de Mars
Le premier moteur de fusée imprimé en 3D a été mis à feu en Inde
Hyundai présente un nouveau robot capable de ramper
La Corée du Nord a volé plus de 300 M$ de cryptomonnaies pour financer ses programmes nucléaires