Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 064,17
    +1 939,89 (+3,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,51
    -14,59 (-0,99 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

Haaland et Bonmatí sacrés joueur et joueuse UEFA de l'année

PA Images / Icon Sport

Il va devoir trouver un peu de place sur son armoire à trophées. Grand artisan du triplé historique réussi par Manchester City la saison dernière, avec les victoires en FA Cup, Premier League et Ligue des champions, Erling Haaland a été désigné joueur de l’année 2022-2023 par l’UEFA. Le phénomène norvégien de 23 ans a reçu ce prix ce jeudi, à Monaco, à l’occasion du tirage au sort de la phase de groupes de la Ligue des champions. Il a été préféré à Kevin De Bruyne et Lionel Messi.

>> La Ligue des champions est à suivre sur RMC Sport, abonnez-vous à nos offres

Auteur de 52 buts en 53 matchs disputés la saison dernière toutes compétitions confondues, Haaland est reparti sur de grosses bases avec déjà trois réalisations au compteur lors des trois premières journées de championnat. "C’est un rêve. Je suis très content et ça me donne tellement de motivation de continuer à travailler pour obtenir de nouveaux trophées", a-t-il réagi.

Bonmatí a pris la parole sur Rubiales

Le prix de joueuse UEFA de l’année a été décernée à l’Espagnole Aitana Bonmatí, la géniale milieu de terrain du FC Barcelone et de la Roja. Vainqueure de la Ligue des champions puis du Mondial à 25 ans, étant désignée à chaque fois meilleure joueuse des deux compétitions, elle a devancé sa compatriote Olga Carmona et l'Australienne Sam Kerr.

PUBLICITÉ

Après avoir reçu son prix, elle en a profité pour prendre la parole au sujet de l’affaire Luis Rubiales : "Ce n'est pas une bonne période pour le football espagnol. Nous venons de gagner la Coupe du monde, mais on parle d'autres choses. En tant que société, nous ne pouvons pas permettre l'abus de pouvoir dans une relation de travail. Jenni (Hermoso) et toutes les femmes qui souffrent de la même chose sont avec vous. Nous espérons que cette société s'améliore."

Du côté des coachs, Sarina Wiegman, aux commandes de l’équipe nationale anglaise, et Pep Guardiola, le chef d’orchestre de Manchester City, ont été récompensés par l’UEFA.

Joueur de l'année : Erling Haaland

Joueuse de l'année : Aitana Bonmatí

Coach féminine de l'année : Sarina Wiegman

Coach masculin de l'année : Pep Guardiola

Prix du président (fair-play) : Miroslav Klose

Article original publié sur RMC Sport