La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 742,25
    -11,72 (-0,17 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 977,90
    -6,60 (-0,17 %)
     
  • Dow Jones

    34 429,88
    +34,87 (+0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,0531
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    1 811,40
    -3,80 (-0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    16 162,40
    -51,41 (-0,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    404,33
    +2,91 (+0,72 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,34
    -0,88 (-1,08 %)
     
  • DAX

    14 529,39
    +39,09 (+0,27 %)
     
  • FTSE 100

    7 556,23
    -2,26 (-0,03 %)
     
  • Nasdaq

    11 461,50
    -20,95 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    4 071,70
    -4,87 (-0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    27 777,90
    -448,18 (-1,59 %)
     
  • HANG SENG

    18 675,35
    -61,09 (-0,33 %)
     
  • GBP/USD

    1,2296
    +0,0040 (+0,33 %)
     

H2SITE inaugure son premier site de production d'hydrogène faisant intervenir la technologie des membranes en alliage de palladium

LOIU, Espagne, November 17, 2022--(BUSINESS WIRE)--L'hydrogène franchit une nouvelle étape dans la transition énergétique grâce à H2SITE, qui vient d'inaugurer sa première usine de membranes permettant d'obtenir de l'hydrogène à partir d'ammoniac ou de méthanol et d'isoler l'hydrogène des mélanges gazeux à faible concentration. Les nouvelles installations visent l'industrialisation de la production des membranes, la technologie centrale de H2SITE utilisée pour la construction des séparateurs et des réacteurs de production d'hydrogène. Jusqu'à présent, ce type de membranes en alliage de palladium était très coûteux, fragile et difficile à fabriquer à grande échelle, mais H2SITE est parvenue à surmonter ces obstacles.

Située à Loiu (en Gascogne espagnole), la nouvelle usine de H2SITE affiche une capacité de production de dizaines de milliers de membranes par an. Pour la construire, H2SITE a investi plus de trois millions d'euros, somme que la société prévoit de doubler au cours des prochaines années afin d'accroître sa capacité de production.

« Une fois la première ligne de production homologuée, notre objectif est d'augmenter sensiblement la capacité de l'usine, d'intégrer verticalement le processus de fabrication de la membrane et de construire de nouvelles usines pour nous lancer sur de nouveaux marchés », déclare Andrés Galnares, PDG de H2SITE. « Notre objectif est de multiplier considérablement le nombre de membranes produites annuellement au cours de ces trois prochaines années, ce qui sous-entend de continuer à investir dans des actifs de production semblables à ceux que nous avons déjà installés, et de renforcer leur niveau d'automatisation pour réduire davantage les coûts. »

En 2022, H2SITE a enregistré des commandes à hauteur de plus de cinq millions d'euros. M. Galnares affirme que son objectif est de faire doubler ce chiffre dans l'année qui vient, ses effectifs devant atteindre le nombre de plus de 50 professionnels.

Et Asier Rufino, PDG de TECNALIA Ventures et président de H2SITE, d'ajouter : « Chez TECNALIA, nous travaillons depuis 20 ans au développement et à la mise à l'échelle des technologies de l'hydrogène tout au long de la chaîne de valeur de celui-ci : production, distribution, transport, stockage et applications finales. La technologie sur laquelle mise H2SITE a été créée en collaboration avec l'université technique d'Eindhoven (TU/e). Aujourd'hui, H2SITE a adapté le processus et l'a industrialisé tout en parvenant à réduire les coûts pour être capable d'identifier de nouveaux cas d'utilisation. »

« La création de cette usine vient couronner le succès de la collaboration de plus de dix ans et soutenue par les pouvoirs publics entre TECNALIA et TU/e. H2SITE lui permet d'atteindre un niveau inédit grâce à l'industrialisation d'un procédé révolutionnaire avec l'aide d'investisseurs fermement convaincus que la technologie est un facteur essentiel de la transition énergétique. Parmi ceux-ci, citons ENGIE New Ventures, Breakthrough Energy Ventures, EQUINOR Ventures, ainsi que des investisseurs institutionnels du Pays basque comme Capital Riesgo País Vasco et Seed Capital Bizkaia. À l'heure actuelle, nous ne pourrions espérer meilleurs partenaires pour l'équipe que nous avons mise sur pied », explique M. Galnares.

Les séparateurs et réacteurs à membrane contribueront à fournir de l'hydrogène hautement purifié à faibles coûts, principalement aux secteurs industriels et du transport terrestre et maritime lourd à besoins importants en hydrogène.

H2SITE recrute actuellement en Europe. Pour en savoir plus, suivez H2SITE sur LinkedIn.

À propos de H2SITE

H2SITE a été fondée en 2019 et possède une technologie exclusive de séparateurs et de réacteurs permettant de convertir différents matériaux bruts en hydrogène, parmi lesquels l'ammoniac, le méthanol ou le gaz de synthèse, ainsi que d'isoler l'hydrogène des mélanges gazeux à faible concentration.

https://www.h2site.eu/en/

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20221115005289/fr/

Contacts

Pour de plus amples informations :
Andrés Galnares (+34 607 157 487)