Marchés français ouverture 1 h 22 min
  • Dow Jones

    33 874,24
    -71,34 (-0,21 %)
     
  • Nasdaq

    14 271,73
    +18,46 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    28 839,18
    -35,71 (-0,12 %)
     
  • EUR/USD

    1,1926
    -0,0007 (-0,06 %)
     
  • HANG SENG

    28 850,05
    +32,98 (+0,11 %)
     
  • BTC-EUR

    27 503,84
    -1 445,57 (-4,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    791,76
    -18,43 (-2,27 %)
     
  • S&P 500

    4 241,84
    -4,60 (-0,11 %)
     

Un hôtel particulier parisien recherche de nouveaux locataires pour les 50 prochaines années

·1 min de lecture

Sans occupant depuis 2015, l’hôtel particulier Mezzara se cherche de nouveaux pensionnaires. L'Etat a lancé en mars dernier un appel à candidature pour ce bien, décoré par Hector Guimard en 1910 et situé au 60 rue Jean-de-La Fontaine, dans le XVIe arrondissement de Paris, rapporte Le Parisien, jeudi 20 mai. "Il s’agit d’un bail emphytéotique administratif de valorisation, un bail conçu pour mettre en valeur ce bien de 859 m² et son jardin entièrement classés monuments historiques", explique au quotidien francilien Christine Paillon, cheffe du service local du domaine de Paris.

L’homme d’affaires Fabien Choné, cofondateur de Direct Énergie, pourrait prochainement déposer un dossier. Les potentiels candidats ont jusqu'au 8 juin pour se faire connaître. Selon le service local du domaine, des mécènes fortunés et des entrepreneurs français et étrangers ont d'ores et déjà fait part de leur intérêt. La solidité financière des candidats sera scrutée de près, tout comme leur capacité à remettre en état des biens patrimoniaux. Spécificité du bail proposé au futur locataire : l’hôtel devra être ouvert au public au moins cinq jours par an.

>> A lire aussi - Ce que vont toucher les heureux élus de la Mission patrimoine

Par ailleurs, les candidats doivent fixer eux même la somme qu'ils sont prêts à verser pendant toute la durée du bail. Aucun prix plancher n'a été fixé et ce montant sera à payer comptant ou annuellement. Sans compter les dépenses d'entretien et de rénovation. L'heureux élu devrait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Jusqu’à 17.000 € le m² : le business des locations de surfaces commerciales
Taxe foncière : une bonne nouvelle pour de nombreux propriétaires cette année
Taxes sur les ordures ménagères : votre facture va sans doute grimper
Aides à la rénovation énergétique : les chiffres clés de leur impact
Immobilier : quel délai a-t-on pour agir suite à une rétractation de transaction ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles