La bourse est fermée

Hôtel Matignon : des dorures en pagaille, mais pas assez de bureaux

Le Premier ministre travaille dans un cadre luxueux mais peu adapté aux besoins du gouvernement. Le manque de place est monnaie courante pour les équipes d'Edouard Philippe.

Promis juré : Edouard Philippe ne parlera jamais de “l'enfer de Matignon” ! L'ancien maire du Havre s'est en effet senti tout de suite à l'aise entre les murs de ce magnifique hôtel particulier de la rue de Varenne. Il faut dire qu'il n'a pas de quoi se plaindre. Cet édifice est l'un des plus beaux de l'ancien faubourg Saint-Germain, ce coin du VIIème arrondissement de Paris où la noblesse avait jadis établi ses quartiers.

Le nouveau Premier ministre dispose d'un bureau (schéma ci-dessous) orné de trois toiles de Fragonard représentant les saisons (1), qui offre une superbe vue sur les trois hectares du parc de Matignon (2), un espace vert plus grand que celui de l'Elysée. “Je croyais qu'on avait perdu la primaire !”, lui a soufflé, mi-impressionné, mi-amusé, l'un de ses amis juppéistes, en découvrant, peu après sa nomination, ces lieux grandioses. Ce vernis ancien est loin de déplaire au nouvel occupant des lieux, qui a conservé comme table de travail le bureau de Léon Blum (3), réinstallé là par Manuel Valls. Edouard Philippe a posé dessus certains de ses objets fétiches, comme son sabre d'officier (4).

Illustration : Michel Saemann.À Matignon, le bureau du Premier ministre est attenant au bureau de son directeur de cabinet.Communication facilitée entre le Premier ministre et son directeur de cabinet

L'ancien maire du Havre aime tellement cette atmosphère historique qu'il a fait remplacer le coin salon blanc de ses prédécesseurs, trop moderne à son goût, par des fauteuils XVIIIè, déjà utilisés par (...) Cliquez ici pour voir la suite