La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    40 945,41
    +101,85 (+0,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

Hérault : ce que l'on sait de la mort d'Aurélie Vaquier, dont le corps a été retrouvé dans un "sarcophage" en béton

franceinfo
·1 min de lecture

Une terrible découverte. Vendredi 9 avril, le procureur de la République de Béziers, Raphaël Balland, a annoncé que le corps sans vie d'Aurélie Vaquier, 38 ans, avait été retrouvé dans un "sarcophage bétonné" caché sous une estrade en pierre et en bois de son domicile, à Bédarieux (Hérault). Son compagnon, Samire L., a été mis en examen pour "meurtre sur conjoint". Franceinfo revient sur les éléments clés de cette affaire.

Une disparition inquiétante depuis la fin janvier

Le 23 février 2021, le compagnon d'Aurélie Vaquier, avec qui elle vit à Bédarieux (Hérault) depuis la fin novembre 2020, signale sa disparition à la gendarmerie. Samire L. affirme alors que la femme de 38 ans n'a pas donné de signe de vie depuis le 28 janvier dernier. Selon lui, Aurélie Vaquier a quitté le domicile conjugal sans aucun moyen de paiement ou de locomotion, avec uniquement son téléphone portable et quelques vêtements. Il affirme qu'elle lui a ensuite envoyé un message pour exprimer le désir de se retirer "pour écrire un livre".

Une enquête pour disparition inquiétante est ouverte et des premières recherches sont lancées. Après des vérifications dans son entourage et à son domicile, le parquet de Béziers saisit une juge d'instruction, le 1er mars, pour de possibles faits d'enlèvement et de séquestration. Plusieurs battues sont organisées par des proches de la jeune femme dans la région de Bédarieux et autour du lac du Salagou. La gendarmerie nationale lance aussi un appel à témoins, avec la (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi