La bourse ferme dans 3 h 42 min
  • CAC 40

    6 311,88
    +24,81 (+0,39 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 036,69
    +3,70 (+0,09 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,67 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,2037
    +0,0056 (+0,47 %)
     
  • Gold future

    1 781,80
    +1,60 (+0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    47 546,70
    +1 394,70 (+3,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 296,66
    -95,05 (-6,83 %)
     
  • Pétrole WTI

    62,96
    -0,17 (-0,27 %)
     
  • DAX

    15 450,70
    -9,05 (-0,06 %)
     
  • FTSE 100

    7 027,50
    +7,97 (+0,11 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,54 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 685,37
    +2,00 (+0,01 %)
     
  • HANG SENG

    29 106,15
    +136,44 (+0,47 %)
     
  • GBP/USD

    1,3909
    +0,0069 (+0,50 %)
     

Gymnastique : D'anciennes gymnastes britanniques attaquent leur fédération en justice pour maltraitance

AFP
·1 min de lecture

C'est dans une lettre ouverte remise aux instances dirigeantes de la fédération que les gymnastes se sont expliquées. Alors qu'elles étaient âgées de 6 à 23 ans aux moments des faits présumés, elles dénoncent "un usage inapproprié et généralisé de la force physique" par les entraîneurs mais aussi, une application "injustifiée" de techniques de contrôle de leur poids. Les athlètes ont demandés une réponse de la part de la fédération. Tout en ajoutant des excuses formelles, une compensation et de meilleures directives pour les entraînements.

"Des décennies d'abus institutionnalisés"

Selon Jennifer Pinches, qui a mis fin à sa carrière internationale après les Jeux olympiques de Londres en 2012, la Fédération britannique de gymnastique a passé trop de temps à donner la priorité aux "podiums plutôt qu'aux personnes". Celle qui est désormais directrice du groupe "Gymnasts for Change" a également ajouté : "Ce n'est que le début de changements radicaux que nous demandons et de la justice pour laquelle nous nous battons".

Claire Heafford, directrice de campagne de "Gymnasts for Change" a aussi dénoncé certains abus institutionnels : "Ce sont des décennies d'abus institutionnalisés, encouragés et couverts par ceux au sommet (de la fédération)" avant d'ajouter : "Les espoirs et les rêves d'innombrables enfants et...

Lire la suite sur France tv sport

A lire aussi