Publicité
La bourse ferme dans 5 h 44 min
  • CAC 40

    8 123,16
    +17,38 (+0,21 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 024,94
    +16,77 (+0,33 %)
     
  • Dow Jones

    38 503,69
    +263,71 (+0,69 %)
     
  • EUR/USD

    1,0691
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 327,20
    -14,90 (-0,64 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 087,84
    +164,77 (+0,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 433,29
    +9,19 (+0,65 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,91
    -0,45 (-0,54 %)
     
  • DAX

    18 192,11
    +54,46 (+0,30 %)
     
  • FTSE 100

    8 080,91
    +36,10 (+0,45 %)
     
  • Nasdaq

    15 696,64
    +245,33 (+1,59 %)
     
  • S&P 500

    5 070,55
    +59,95 (+1,20 %)
     
  • Nikkei 225

    38 460,08
    +907,92 (+2,42 %)
     
  • HANG SENG

    17 201,27
    +372,34 (+2,21 %)
     
  • GBP/USD

    1,2429
    -0,0023 (-0,19 %)
     

Gymnastique: "Le chemin que j'aimerais suivre", Simone Biles vise ouvertement les JO de Paris 2024

Gymnastique: "Le chemin que j'aimerais suivre", Simone Biles vise ouvertement les JO de Paris 2024

Cette fois, c'est du sérieux. La gymnaste américaine Simone Biles, qui revient à la compétition après un hiatus de deux ans, a indiqué jeudi que les Jeux Olympiques de Paris en 2024 constituaient son principal objectif et qu'elle "adorerait" y gagner d'autres médailles d'or.

"C'est le chemin que j'aimerais suivre", a déclaré Biles, 26 ans, dans un entretien à la chaine de télévision NBC

Rendez-vous aux Mondiaux

C'est la première fois que la quadruple championne olympique confirme depuis son retour son objectif de participer aux Jeux. Simone Biles a montré qu'elle était revenue au plus haut niveau lors de deux compétitions en août, réussissant deux fois un Yurchenko double carpé dont elle est la spécialiste.

PUBLICITÉ

Elle a également décroché un 8e titre record en concours général fin août et pourrait étoffer sa moisson de 19 titres lors des Mondiaux qui vont commencer à Anvers en Belgique le 30 septembre. La gymnaste américaine avait toutefois indiqué, jusqu'à jeudi, qu'elle entendait rester discrète sur ses objectifs afin de maintenir l'équilibre entre le sport et sa vie privée.

Priorité santé mentale

Elle s'était retirée de la plupart des épreuves des Jeux de Tokyo pour des raisons de santé mentale et de sécurité. La gymnaste avait expliqué avoir connu une attaque de "twisties", des dangereuses pertes de repères dans l'espace exposant les athlètes à un risque de blessure lorsqu'ils atterrissent.

"Je pense que je dois prendre un peu plus soin de moi et écouter mon corps", a-t-elle souligné.

"M'assurer que je prends le temps pour les choses importantes dans ma vie plutôt que de faire comme avant et de toujours pousser et de prendre le temps après". La quadruple championne olympique érige désormais en priorité sa santé mentale.

"Maintenant, j'ai décidé de suivre une thérapie, de m'assurer que tout fonctionne pour que je fasse le mieux possible au gymnase et aussi être une bonne épouse, une bonne fille une bonne amie et toutes les bonnes choses", a affirmé Simone Biles qui a épousé en avril un joueur de football américain.

Article original publié sur RMC Sport