Guy Degrenne : de nouvelles pertes sur le semestre

COURS LIÉS

SymboleCoursVariation

Dans un climat économique qui s'est très fortement dégradé au cours du 2ème trimestre, l'activité d'arts de la table de Guy Degrenne (Euronext: GUYD.NX - actualité) enregistre une baisse des facturations de 2%, non compris l'émission d'avoirs pour la reprise des stocks des 23 corners des Galeries Lafayette passés en concessions en juin 2012. Les incertitudes économiques pèsent sur les ménages. Elles se traduisent par une baisse des ventes dans les points de vente de 10% au cours du 2e trimestre, contrebalancée par la progression forte de l'activité avec les professionnels de l'hôtellerie-restauration en France (+19,6 % sur le semestre). L'activité industrielle recule de 10,6% sur le semestre essentiellement lié à l'arrêt programmé d'un contrat fin décembre 2011, ressortant toutefois supérieures au budget.

Pour le semestre, le chiffre d'affaires de Guy Degrenne s'établit à 37,6 Millions d'Euros contre 39,9 ME un an plus tôt.

Le résultat opérationnel en perte de -2,2 ME, soit stable par rapport à l'année précédente. Il est bonifié par le résultat réalisé sur les couvertures de change et de matières premières pour 0,3 ME (-0,2 ME un an plus tôt). Ainsi, le résultat de l'activité, couvertures incluses, ressort en perte de -1,9 ME (une perte de -2,4 ME un an plus tôt).

Le résultat net part du groupe est une perte de -2,6 ME (-3,1 ME un an plus tôt).

Après prise en compte d'une baisse du besoin en fonds de roulement de 1,9 ME, le cash-flow libre de la période ressort négatif de -0,3 ME (-2,6 ME un an plus tôt). La dette bancaire nette est ainsi ramenée à 23,5 ME (25,4 ME au 30 septembre 2011).

"Les incertitudes économiques ont conduit le groupe à engager des négociations afin de rééquilibrer la structure de son financement. Ces négociations se poursuivront à compter de février 2013" précise le management de Guy Degrenne.