La bourse ferme dans 5 h 47 min
  • CAC 40

    7 048,78
    -48,43 (-0,68 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 137,99
    -40,02 (-0,96 %)
     
  • Dow Jones

    33 978,08
    +28,68 (+0,08 %)
     
  • EUR/USD

    1,0911
    +0,0037 (+0,34 %)
     
  • Gold future

    1 927,00
    -2,40 (-0,12 %)
     
  • BTC-EUR

    21 337,34
    -291,37 (-1,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    526,63
    +9,63 (+1,86 %)
     
  • Pétrole WTI

    79,34
    -0,34 (-0,43 %)
     
  • DAX

    15 048,95
    -101,08 (-0,67 %)
     
  • FTSE 100

    7 750,70
    -14,45 (-0,19 %)
     
  • Nasdaq

    11 621,71
    +109,31 (+0,95 %)
     
  • S&P 500

    4 070,56
    +10,13 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    27 433,40
    +50,84 (+0,19 %)
     
  • HANG SENG

    22 069,73
    -619,17 (-2,73 %)
     
  • GBP/USD

    1,2414
    +0,0019 (+0,15 %)
     

Gustavo Alfaro (Équateur) « immensément triste » après l'élimination

Gustavo Alfaro va prendre le temps de réfléchir à son avenir. (F. Faugère/L'Équipe)

Alors que l'Équateur a été éliminé de la Coupe du monde après sa défaite contre le Sénégal (1-2), le sélectionneur Gustavo Alfaro a confié sa peine.

Gustavo Alfaro, sélectionneur de l'Équateur, éliminé de la Coupe du monde après sa défaite contre le Sénégal (1-2) : « C'est un coup très dur, une très grosse frustration. Être laissé de côté, c'est douloureux. Mais l'Équateur ne doit pas perdre de vue ce que ces garçons ont réalisé. C'est une génération très jeune. Elle a acquis de l'expérience, cela lui servira dans le futur. Je n'ai aucun doute qu'ils auront leur revanche. Des petits détails ont fait de grandes différences. C'est ce qui nous empêche de continuer dans cette Coupe du monde.

Ce n'était pas le visage de l'Équateur (en première période). Il nous a manqué l'expérience qui permet de mieux gérer le temps qui file. Il y a aussi l'aspect émotionnel qui entre en jeu. (Sur son avenir) Au-delà de l'Équateur, savoir si je vais continuer d'entraîner c'est une question personnelle. Cela va me prendre un petit peu de temps pour décider de la suite de ma carrière, quelle décision je vais prendre. Mais là, maintenant, ce n'est pas le moment de prendre une décision. Il faut que j'arrête un peu pour voir si je veux continuer à entraîner. Là, je suis immensément triste. »