La bourse ferme dans 1 h 35 min
  • CAC 40

    6 790,20
    +36,68 (+0,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 228,21
    +7,33 (+0,17 %)
     
  • Dow Jones

    35 673,91
    +183,22 (+0,52 %)
     
  • EUR/USD

    1,1662
    +0,0055 (+0,48 %)
     
  • Gold future

    1 804,90
    +6,10 (+0,34 %)
     
  • BTC-EUR

    52 687,39
    +1 650,42 (+3,23 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 478,94
    +59,56 (+4,20 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,23
    -0,43 (-0,52 %)
     
  • DAX

    15 686,45
    -19,36 (-0,12 %)
     
  • FTSE 100

    7 244,50
    -8,77 (-0,12 %)
     
  • Nasdaq

    15 338,32
    +102,48 (+0,67 %)
     
  • S&P 500

    4 579,98
    +28,30 (+0,62 %)
     
  • Nikkei 225

    28 820,09
    -278,15 (-0,96 %)
     
  • HANG SENG

    25 555,73
    -73,01 (-0,28 %)
     
  • GBP/USD

    1,3786
    +0,0044 (+0,32 %)
     

Gulfstream G800: la contre-attaque américaine face à Dassault dans les jets d'affaires

·2 min de lecture

Avec son nouveau jet d’affaires G800 présenté cette nuit, l’américain Gulfstream répond au lancement du Falcon 10X de Dassault sur le segment de l’ultra-premium. La lutte s'annonce farouche.

Un sacré client. L’avionneur américain Gulfstream a dévoilé lundi 4 octobre le G800, le nouveau fleuron de sa gamme de jets d’affaires ultra-premium. S’il n’est pas le plus grand du marché, le nouvel appareil, facturé 71,5 millions de dollars, affichera le plus long rayon d’action de tous les jets d’affaires : 14.816 km exactement (8.000 miles nautiques), soit 1.000 km de plus que le Global 7500 du canadien Bombardier et que le . Equipé de moteurs Pearl 700 du britannique Rolls-Royce, le nouveau jet complètera la gamme, déjà bien fournie, du constructeur américain sur le segment le plus luxueux du marché (G600, G650, G700), qui est aussi un des plus dynamiques. Gulfstream s’est fixé un calendrier ultra agressif : il prévoit les premières livraisons dès 2023… soit deux ans avant le Falcon 10X, prévu en 2025.

Pourquoi cette frénésie de projets dans l'ultra-premium ? "Le marché des jets d'affaires à très long rayon d'action est celui qui, historiquement, a le mieux résisté à toutes les crises récentes, dont la pandémie de Covid-19", soulignait récemment dans Challenges Ernest Arvai, analyste au cabinet américain AirInsight. Ce marché dit du "biggest toy on the tarmac" (plus plus gros joujou sur le tarmac), a fait la fortune des deux grands rivaux de Dassault, , et le , qui ont vendu quasiment un millier de jets à eux deux sur ce segment. Résultat : selon le cabinet Teal Group, Gulfstream et Bombardier affichaient respectivement une part de marché de 37% et 32% sur la période 2011-2020, quand Dassault plafonnait à 14%.

Rayon d'action unique

Dassault avait finalement réagi en lançant, en mai dernier, son Falcon 10X. Avec son nouvel oiseau, proposé à 75 millions de dollars, le groupe français s’alignait sur les performances des jets de ses rivaux (13.900 km de rayon d’action), tout en proposant (48,3 m3, 16,4m de long et 2,03m de hauteur sous plafond). "Ce nouvel appareil est une opportunité fantastique de réparer ce qui a été une des plus grosses erreurs de Dassault : l[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles