Publicité
Marchés français ouverture 2 h 7 min
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,47 (-0,93 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,26 (-0,81 %)
     
  • Nikkei 225

    39 552,66
    -511,13 (-1,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,0892
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    17 560,47
    +142,79 (+0,82 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 393,82
    +782,68 (+1,27 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +67,43 (+5,07 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     

Guerre en Ukraine: Volodymyr Zelensky assure que les troupes "progressent" dans la contre-offensive

LUDOVIC MARIN / AFP

Trois mois après le début de sa contre-offensive, l'Ukraine a repris plus d'une douzaine de villages aux troupes russes. Toutefois aucune agglomération importante n'est pour l'heure repassée sous contrôle ukrainien.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a cherché ce samedi à rassurer quant aux avancées de son armée sur le front. "Les forces ukrainiennes progressent. Malgré tout, et quoi que l'on dise, nous avançons, et c'est le plus important", a-t-il écrit sur les réseaux sociaux.

"Nous sommes en action", a-t-il insisté.

Soutien de Washington

Alors que l'annonce du lancement de la contre-offensive ukrainienne était porteuse d'espoir parmi la population et parmi les alliés occidentaux, la lenteur de la progression sème le trouble. Cette semaine, des responsables américains anonymes ont dénoncé la situation dans la presse. De son côté, la Maison Blanche les balaie d'un revers de main.

PUBLICITÉ

"Nous avons constaté ces dernières 72 heures des avancées notables des forces armées ukrainiennes sur le front sud dans la région de Zaporijia. Et ces forces ont aussi enregistré quelques succès sur la deuxième ligne de défense russe", a rétorqué le porte-parole du Conseil de sécurité nationale à la Maison Blanche John Kirby.

"Critiquer un pays partenaire et un ami qui essaie de progresser dans des conditions sanglantes, affreuses, violentes, cela n'est vraiment pas utile", a-t-il ajouté.

Ligne de front fortifiée

Les troupes de Kiev sont notamment gênées par les vastes champs de mines et les lignes de défense fortifiées par les Russes. L'armée ukrainienne réclame également d'avantage de moyens militaires, notamment aériens. Certains craignent que le soutien de l'Occident ne commence à faiblir lorsque le temps plus froid et plus humide ralentira encore plus les progrès sur le champ de bataille.

La dynamique s'est légèrement accélérée sur une partie du front de Zaporijia, où la vice-ministre de la Défense Hanna Maliar a déclaré ce vendredi que les troupes de Kiev avaient percé la première ligne de défense russe.

La Maison Blanche a déclaré que l'Ukraine avait remporté un "succès notable" dans cette zone, bien que Kiev ait averti que ses troupes avaient atteint des positions encore plus lourdement fortifiées de l'autre côté.

L'armée ukrainienne fait état de 45 affrontements sur la ligne de front au cours des dernières 24 heures et a indiqué que les combats faisaient rage dans l'est, où les troupes ukrainiennes avaient repoussé de multiples attaques russes, selon Reuters.

Article original publié sur BFMTV.com