Marchés français ouverture 5 h 33 min
  • Dow Jones

    31 253,13
    -236,94 (-0,75 %)
     
  • Nasdaq

    11 388,50
    -29,66 (-0,26 %)
     
  • Nikkei 225

    26 466,13
    +63,29 (+0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0578
    -0,0010 (-0,10 %)
     
  • HANG SENG

    20 120,68
    0,00 (0,00 %)
     
  • BTC-EUR

    28 639,72
    +1 044,82 (+3,79 %)
     
  • CMC Crypto 200

    673,96
    +21,73 (+3,33 %)
     
  • S&P 500

    3 900,79
    -22,89 (-0,58 %)
     

Guerre en Ukraine : une "usine à trolls" diffuse la propagande pro-russe, accuse le Royaume-Uni

Des trolls pro-russes mènent une guerre de l'information depuis une ancienne usine de Saint-Pétersbourg, d'où ils ciblent des dirigeants occidentaux et relaient la propagande du Kremlin concernant l'Ukraine, a rapporté dimanche 1er mai le gouvernement britannique qui a commandé une étude sur le sujet. Le rapport, dont les auteurs n'ont pas été identifiés pour des raisons de sécurité, "montre comment le Kremlin utilise une usine de trolls pour relayer des mensonges sur les réseaux sociaux et dans les commentaires de sites à large audience", a indiqué le ministère britannique des Affaires étrangères dans une communiqué.

Selon le communiqué, cette campagne russe de désinformation "est pensée pour manipuler l'opinion publique internationale concernant la guerre russe en Ukraine". Selon les recherches, des agents pro-russes recrutent des trolls sur Telegram qui sont payés pour cibler sur les réseaux sociaux les comptes de médias et de dirigeants occidentaux et relayer la propagande pro-Kremlin. "Nous ne pouvons pas permettre au Kremlin et à ses usines de trolls d'envahir nos espaces en ligne avec leurs mensonges", a réagi la ministre britannique des Affaires étrangères Liz Truss. "Le gouvernement britannique a alerté ses partenaires étrangers et va continuer à travailler avec ses alliés et les plateformes en ligne pour combattre les opérations russes."

Parmi les dirigeants visés, Boris Johnson, mais aussi le chancelier allemand Olaf Scholz ou le chef de la diplomatie européenne Josep (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Guerre en Ukraine : les pénuries tendent à s'accroître dans les magasins
Covid-19 : ce traitement autorisé en France est inefficace face au variant BA.2
Epinglée pour ses frais de mandat, la députée LREM Coralie Dubost se retire de la vie politique
Le Covid-19 recule encore à l'hôpital, tous les changements entrés en vigueur le 1er mai… Le flash éco du jour
Législatives : accord trouvé entre la France insoumise et les Verts

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles