Publicité
La bourse est fermée
  • Dow Jones

    38 793,20
    +15,10 (+0,04 %)
     
  • Nasdaq

    17 864,46
    +7,44 (+0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 482,11
    +379,67 (+1,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0740
    +0,0005 (+0,04 %)
     
  • HANG SENG

    17 915,55
    -20,57 (-0,11 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 088,73
    -2 133,57 (-3,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 320,06
    -69,34 (-4,99 %)
     
  • S&P 500

    5 483,91
    +10,68 (+0,20 %)
     

Guerre en Ukraine : la situation au 15 mai 2023, cartes à l'appui

Les forces russes ont mené une nouvelle série de frappes de drones et de missiles contre l'Ukraine au cours du week-end.

Selon l'Institut pour l'étude de la guerre, basé aux Etats-Unis, cette série de plus en plus régulières de frappes fait probablement partie d'une nouvelle campagne aérienne russe en Ukraine visant à dégrader les capacités ukrainiennes à mener des opérations contre-offensives à court terme.

La nouvelle campagne aérienne russe semble se concentrer sur Kiev et sur les installations industrielles et logistiques militaires ukrainiennes présumées dans les zones arrière profondes.

Les cibles présumées et la nature limitée de cette campagne indiquent que les forces russes sont immédiatement préoccupées par les capacités actuelles de l'Ukraine à lancer des opérations contre-offensives, bien que l'efficacité réduite de ces frappes ne limite probablement pas de manière significative les capacités ukrainiennes dans leur ensemble.

PUBLICITÉ

De leur côté, les forces ukrainiennes ont continué à contre-attaquer autour de Bakhmout ce dimanche. La vice-ministre ukrainienne de la défense, Hanna Malyar, a indiqué que les forces ukrainiennes se sont emparées de plus de 10 positions russes dans les banlieues nord et sud de Bakhmout au cours de la journée de dimanche.

Le porte-parole du groupe des forces orientales ukrainiennes, le colonel Serhiy Cherevaty, a souligné que l'objectif principal de l'Ukraine à Bakhmout était de détruire les zones de concentration russes et d'encercler la ville, et non de mener des assauts frontaux.

Le ministère russe de la défense a démenti les informations ukrainiennes affirmant qu'il n'y a pas eu de percée dans la défense des forces russes. Moscou affirme que l'Ukraine a fait "des tentatives massives pour percer au nord et au sud de Bakhmout", et que "toutes les attaques des forces armées de l'Ukraine ont été repoussées".

Selon l'Institut pour l'étude de la guerre, le ministère russe de la défense tente de détourner l'attention des récents succès ukrainiens près de Bakhmout en louant les efforts défensifs russes contre les contre-attaques ukrainiennes.