Marchés français ouverture 7 h 55 min
  • Dow Jones

    34 395,01
    -194,76 (-0,56 %)
     
  • Nasdaq

    11 482,45
    +14,45 (+0,13 %)
     
  • Nikkei 225

    28 226,08
    +257,09 (+0,92 %)
     
  • EUR/USD

    1,0525
    +0,0117 (+1,13 %)
     
  • HANG SENG

    18 736,44
    +139,21 (+0,75 %)
     
  • BTC-EUR

    16 131,52
    -298,28 (-1,82 %)
     
  • CMC Crypto 200

    401,44
    -4,71 (-1,16 %)
     
  • S&P 500

    4 076,57
    -3,54 (-0,09 %)
     

Guerre en Ukraine: la Russie s'en prend au Royaume-Uni

CHINE NOUVELLE/SIPA

La Russie accuse ce samedi le Royaume-Uni d'être impliqué dans l'attaque de drones sur la Crimée, mais aussi dans les explosions qui ont provoqué des fuites sur les gazoducs Nord Stream 1 et 2 en mer Baltique en septembre. Sur Twitter, le ministère de la Défense britannique a dénoncé de fausses informations.

La Russie accuse ce samedi 29 octobre le Royaume-Uni d'être impliqué dans les explosions ayant provoqué des fuites en septembre sur les gazoducs Nord Stream 1 et 2 en mer Baltique, construits pour acheminer le gaz russe en Europe, mais aussi d'être à l'origine, avec l'Ukraine, de l'attaque de drones sur la Crimée ce samedi, qui a provoqué des "dégâts mineurs" sur l'un des navires.

L'attaque de drones ayant visé des installations de la flotte russe de la mer Noire en Crimée, péninsule annexée par Moscou, a été la plus "massive" du conflit en Ukraine, a annoncé le gouverneur prorusse de la ville de Sébastopol.

"La préparation de cet acte terroriste et la formation du personnel militaire du 73e centre ukrainien des opérations maritimes spéciales ont été menées par des spécialistes britanniques basés à Otchakov, dans la région de Mykolaïv en Ukraine", a indiqué le ministère russe de la Défense sur Telegram. Ces navires participaient à la protection des convois chargés d'exporter les céréales ukrainiennes, selon Moscou.

Londres dénonce de "fausses informations"

Concernant les explosions qui ont provoqué des fuites en septembre sur les gazoducs Nord Stream 1 et 2, "des représentants d'une unité de la marine britannique ont participé à la planification, à la fourniture et à la mise en oeuvre de l'acte terroriste en mer Baltique le 26 septembre afin de porter atteinte aux gazoducs Nord Stream 1 et Nord Stream 2", a indiqué le ministère russe de la Défense sur Telegram.

Le ministère britannique de la Défense a répliqué en dénonçant les "fausses affirmations" de Moscou pour "détourner l'attention".

"Pour détourner l'attention de sa gestion désas[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi