Publicité
Marchés français ouverture 5 h 48 min
  • Dow Jones

    38 989,83
    -97,57 (-0,25 %)
     
  • Nasdaq

    16 207,51
    -67,39 (-0,41 %)
     
  • Nikkei 225

    39 896,40
    -14,40 (-0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0853
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    16 406,76
    -189,21 (-1,14 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 159,21
    +4 958,98 (+8,52 %)
     
  • CMC Crypto 200

    885,54
    0,00 (0,00 %)
     
  • S&P 500

    5 130,95
    -6,13 (-0,12 %)
     

Guerre en Ukraine: la Russie affirme que deux de ses responsables militaires ont été tués sur le front

KIRILL KUDRYAVTSEV / AFP

Moscou affirme ce dimanche que deux de ses responsables militaires russes ont été tués sur le front en Ukraine, une communication rare de la part de la hiérarchie militaire depuis le début de l'offensive militaire chez son voisin il y a près de 15 mois.

Les colonels Viatcheslav Makarov et Ievguéni Brovko sont morts "héroïquement" en Ukraine, a salué le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konachenkov, lors d'un briefing quotidien.

Une communication rare de la part de Moscou

Selon le porte-parole, Viatcheslav Makarov, commandant de la 4e brigade de fusiliers motorisés, a repoussé avec ses hommes "deux attaques ennemies" avant d'être "gravement blessé et de mourir lors de son évacuation du champ de bataille".

Ievguéni Brovko, commandant adjoint du corps d'armée "en charge du travail militaro-politique", est lui décédé sur le front ukrainien "après avoir reçu de multiples blessures par des éclats d'obus".

Une telle communication de la part de l'armée russe est particulièrement rare et reflète l'intensification des combats ces derniers jours, au moment où Moscou dit avoir repoussé un assaut ukrainien sur un front long de 95 km dans l'est de l'Ukraine.

Des "tentatives massives" ukrainiennes repoussées

Les combats font toujours rage dans et autour de Bakhmout, ville épicentre des hostilités dans le Donbass. Selon le ministère russe de la Défense, "au cours de la dernière journée, l'ennemi a mené des tentatives massives pour la percer la défense de nos troupes, au nord et au sud" de Bakhmout.

"Toutes (ces) attaques ont été repoussées", a affirmé la même source dans un communiqué.

Le ministère russe s'est par ailleurs félicité ce dimanche d'avoir "touché" à Ternopil (ouest) et Petropavlivka (centre-est) des sites abritant notamment des armes occidentales livrées à Kiev.

L'armée russe "a lancé une frappe avec des armes aériennes et maritimes de longue portée de haute précision (sur des sites) des forces armées ukrainiennes et sur des lieux de stockage de munitions, d'armes et de matériel militaire reçus des pays occidentaux", a déclaré Igor Konachenkov. "Toutes les cibles ont été touchées", a-t-il assuré.

Article original publié sur BFMTV.com