Marchés français ouverture 6 h 32 min
  • Dow Jones

    29 134,99
    -125,82 (-0,43 %)
     
  • Nasdaq

    10 829,50
    +26,58 (+0,25 %)
     
  • Nikkei 225

    26 436,82
    -135,05 (-0,51 %)
     
  • EUR/USD

    0,9595
    -0,0003 (-0,03 %)
     
  • HANG SENG

    17 860,31
    +5,17 (+0,03 %)
     
  • BTC-EUR

    20 006,26
    -240,57 (-1,19 %)
     
  • CMC Crypto 200

    441,14
    -17,99 (-3,92 %)
     
  • S&P 500

    3 647,29
    -7,75 (-0,21 %)
     

Guerre en Ukraine : Ruée sur les billets d’avion pour quitter la Russie après l’annonce d’une mobilisation partielle

courage, fuyons - La requête « quitter la Russie », elle, était réalisée 100 fois plus dans la matinée qu’en temps normal

L'annonce par Vladimir Poutine d'une mobilisation partielle pour renforcer ses troupes en Ukraine a entraîné une vague de panique. Ce mercredi, les sites Internet des compagnies aériennes ont été pris d'assaut pour tenter de quitter la Russie au plus vite. La mobilisation concerne dans un premier temps 300.000 réservistes, mais selon le ministère de la Défense au total 25 millions de Russes sont mobilisables pour rejoindre les rangs de l'armée dans l'est et le sud de l'Ukraine.

Selon l'outil statistique Google Trends, qui permet de connaître la fréquence à laquelle un mot a été tapé sur Google, les recherches en Russie avec les termes «billets» et «avion» ont plus que doublé depuis 8 heures mercredi (heure française), soit au début de l'allocution télévisée enregistrée de Vladimir Poutine. La requête «quitter la Russie», elle, était réalisée 100 fois plus dans la matinée qu'en temps normal.

Billets directs épuisés

La région de Belgorod, frontalière du nord-est de l’Ukraine et touchée à plusieurs reprises depuis fin février par des frappes ukrainiennes, se retrouve d’ailleurs en tête du classement indiquant l’endroit où ces recherches ont été faites.

Les billets pour des vols directs vers les destinations les plus proches de la Russie - l’Arménie, la Géorgie, l’Azerbaïdjan ou encore le Kazakhstan(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Guerre en Ukraine : Moscou accélère ses référendums et l’ONU se réunit
Guerre en Ukraine : Entre une pétition pour sa destitution et des critiques sur l’armée, Vladimir Poutine vacille-t-il ?
Guerre en Ukraine : Moscou va organiser des référendums d’annexion du 23 au 27 septembre
Guerre en Ukraine : Non, les députés européens n’ont pas provoqué la Russie en dansant
Guerre en Ukraine : Moscou qualifie les charniers d'Izioum de « mensonge » et bombarde une centrale nucléaire