Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 167,50
    -20,99 (-0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 064,14
    -8,31 (-0,16 %)
     
  • Dow Jones

    40 003,59
    +134,21 (+0,34 %)
     
  • EUR/USD

    1,0872
    +0,0002 (+0,02 %)
     
  • Gold future

    2 419,80
    +34,30 (+1,44 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 735,38
    +764,75 (+1,25 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 372,29
    -1,55 (-0,11 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,00
    +0,77 (+0,97 %)
     
  • DAX

    18 704,42
    -34,39 (-0,18 %)
     
  • FTSE 100

    8 420,26
    -18,39 (-0,22 %)
     
  • Nasdaq

    16 685,97
    -12,35 (-0,07 %)
     
  • S&P 500

    5 303,27
    +6,17 (+0,12 %)
     
  • Nikkei 225

    38 787,38
    -132,88 (-0,34 %)
     
  • HANG SENG

    19 553,61
    +177,08 (+0,91 %)
     
  • GBP/USD

    1,2706
    +0,0035 (+0,28 %)
     

Guerre en Ukraine : la Roumanie évoque des attaques « très près » de sa frontière

Depuis des semaines, Moscou multiplie les attaques de drones en Ukraine, comme ici à Izmaïl (ouest du pays).  - Credit:YULII ZOZULIA / NurPhoto / NurPhoto via AFP
Depuis des semaines, Moscou multiplie les attaques de drones en Ukraine, comme ici à Izmaïl (ouest du pays). - Credit:YULII ZOZULIA / NurPhoto / NurPhoto via AFP

La Roumanie « inquiète ». Au lendemain de la chute de plusieurs drones explosifs russes sur le Danube, le président de la Roumanie a déclaré que l'attaque de Moscou avait eu lieu « très près » de sa frontière. « Nous avons eu des attaques […] qui ont été recensées à 800 mètres de notre frontière. Donc très, très près », a déclaré Klaus Iohannis, lors d'une conférence de presse, aux côtés du Premier ministre luxembourgeois, Xavier Bettel. Lundi, l'Ukraine avait affirmé détenir des preuves selon lesquelles des drones explosifs russes étaient tombés dans la nuit de dimanche à lundi en Roumanie, pays membre de l'Otan.

Depuis la suspension en juillet de l'accord qui permettait à l'Ukraine d'exporter ses céréales via la mer Noire, la Russie multiplie les bombardements. La région du sud-ouest de l'Ukraine frontalière de la Roumanie, où se trouvent des ports et autres infrastructures capitales pour ce commerce, est régulièrement prise pour cible.

À LIRE AUSSIUkraine : les drones ne feront pas basculer la guerreLundi, Bucarest avait « catégoriquement » démenti les allégations ukrainiennes, par la voix de son ministère de la Défense qui disait « surveiller la situation en temps réel ». « Il n'y avait pas de débris, pas de drone ou d'autre bout d'appareil qui ont atterri en Roumanie », a insisté mardi le président roumain. « Nous avons un contrôle total de notre espace aérien. Nous avons absolument tout vérifié et je peux rassurer la population. » « Mais, oui, nous som [...] Lire la suite