Publicité
La bourse ferme dans 3 h 55 min
  • CAC 40

    7 527,31
    +24,04 (+0,32 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 860,08
    +20,94 (+0,43 %)
     
  • Dow Jones

    38 589,16
    -57,94 (-0,15 %)
     
  • EUR/USD

    1,0717
    +0,0008 (+0,08 %)
     
  • Gold future

    2 335,80
    -13,30 (-0,57 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 465,79
    -639,38 (-1,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 371,31
    -16,85 (-1,21 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,57
    +0,12 (+0,15 %)
     
  • DAX

    18 031,10
    +29,08 (+0,16 %)
     
  • FTSE 100

    8 145,53
    -1,33 (-0,02 %)
     
  • Nasdaq

    17 688,88
    +21,28 (+0,12 %)
     
  • S&P 500

    5 431,60
    -2,14 (-0,04 %)
     
  • Nikkei 225

    38 102,44
    -712,12 (-1,83 %)
     
  • HANG SENG

    17 936,12
    -5,66 (-0,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2671
    -0,0015 (-0,12 %)
     

Guerre en Ukraine : Poutine met en garde l’Occident, une menace en l’air ?

KREMLIN PRESS OFFICE/HANDOUTANADOLUAnadolu via AFP

Un conflit avec l’Occident par pays interposés ? C’est ce qu’a laissé entendre Vladimir Poutine lors d’une conférence de presse ce mercredi 5 juin, en évoquant la possibilité pour la Russie de livrer des armes à des pays tiers susceptibles de frapper les intérêts occidentaux, si l’Occident devait autoriser l’Ukraine à frapper la Russie avec ses missiles longue portée. «Si quelqu’un considère possible de fournir de telles armes dans la zone de combats pour frapper notre territoire (...), pourquoi n’aurions-nous pas le droit de fournir nos armes du même type dans des régions du monde où seront frappées les installations sensibles des pays qui agissent ainsi contre la Russie ?», a lancé le président russe devant les médias internationaux.

Ces propos surviennent à un moment où les pays occidentaux envisagent sérieusement d'autoriser l'Ukraine à utiliser les armes à longue portée qu’ils lui fournissent, pour frapper directement le territoire russe, sous certaines conditions. Toucher l'archer plutôt que la flèche, pour permettre à Kiev d'être plus efficace. Le président français Emmanuel Macron a rappelé jeudi, lors de sa prise de parole à l’occasion du 80e anniversaire du Débarquement, sa volonté d’accorder cette possibilité aux Ukrainiens. «Les Russes attaquent maintenant depuis la Russie. Comment dire aux Ukrainiens qu’ils ne peuvent pas neutraliser ces menaces ?», a-t-il interrogé. D’autres pays alliés de l’Ukraine, comme le Royaume-Uni, la Suède, les Pays-Bas ou l’Estonie, y sont (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les moteurs d’un Boeing Air Canada prennent feu au décollage : les images sont spectaculaires
Bonne nouvelle pour les salariés démissionnaires, une prise de galon chez LVMH… L'actu éco en 120 secondes
Droits TV : la LFP envisage de créer une chaîne pour diffuser la Ligue 1
Sniffy : cette poudre blanche à inhaler comme de la cocaïne bientôt interdite en France ?
Mirage 2000-5, formation de soldats : Emmanuel Macron annonce de nouvelles aides à l’Ukraine