La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 233,94
    +67,67 (+0,94 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 257,98
    +16,86 (+0,40 %)
     
  • Dow Jones

    33 926,01
    -127,93 (-0,38 %)
     
  • EUR/USD

    1,0798
    -0,0113 (-1,04 %)
     
  • Gold future

    1 865,90
    -50,40 (-2,63 %)
     
  • BTC-EUR

    21 592,90
    -339,18 (-1,55 %)
     
  • CMC Crypto 200

    535,42
    -1,43 (-0,27 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,23
    -2,65 (-3,49 %)
     
  • DAX

    15 476,43
    -32,76 (-0,21 %)
     
  • FTSE 100

    7 901,80
    +81,64 (+1,04 %)
     
  • Nasdaq

    12 006,96
    -193,86 (-1,59 %)
     
  • S&P 500

    4 136,48
    -43,28 (-1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 509,46
    +107,41 (+0,39 %)
     
  • HANG SENG

    21 660,47
    -297,89 (-1,36 %)
     
  • GBP/USD

    1,2056
    -0,0173 (-1,41 %)
     

Comment la guerre en Ukraine a peu à peu transformé la Russie en État failli

© M. Klimentyev / AP / SIPA

2023, Le monde qui vient (14/56). Alors que les combats font toujours rage à Soledar, dont Kiev dément la perte face aux assauts russes, la guerre contre l'Ukraine est en train de transformer le plus grand pays du monde en Etat failli. Plusieurs explosions ont aussi retenti ce matin à Kiev selon l'AFP, visant des infrastructures clés de la capitale, d'après des responsables ukrainiens.

Lorsque les soldats russes ont envahi l'Ukraine le 24 février 2022, l'objectif du président Vladimir Poutine était de s'emparer de territoires, priver Kiev de sa souveraineté, extirper l'idée même de son identité nationale et transformer ce qu'il en resterait en un Etat failli.

Après des mois d'une résistance acharnée, le statut étatique et l'identité de l'Ukraine sont plus ancrés que jamais, et tous les malheurs que Poutine entendait lui infliger affectent désormais son propre pays. Bien que l'incertitude demeure toujours ce samedi sur le sort de Soledar, la petite ville de l'est de l'Ukraine dont la Russie a assuré la veille avoir pris le contrôle à l'issue d'une bataille acharnée, une annonce démentie par Kiev. Plusieurs explosions confirmées par l'AFP ont aussi ciblé ce samedi 14 janvier des infrastructures clés de Kiev, selon des responsables ukrainiens.

Frontières non contrôlées, formations militaires privées, exode de la population

Mais la guerre de Poutine est en train de transformer la Russie en un Etat failli, avec des frontières non contrôlées, des formations militaires privées, une population qui s'enfuit, une décomposition morale et la possibilité d'un conflit civil. Et si la confiance des dirigeants occidentaux en la capacité de l'Ukraine à résister à la terreur de Vladimir Poutine n'a cessé de croître, ce sont les doutes sur la capacité de la Russie elle-même à survivre à la guerre qui prennent de l'ampleur.

Prenons tout d'abord la question des frontières. L'annexion absurde et illégale par la Russie de quatre régions ukrainiennes - Kherson, Donetsk, Louhansk et Zaporijia - avant même de pouvoir contrôler la totalité du territoire, en fait un Etat doté de territoires illégitimes et de frontières floues. "La Fédération de Russie telle que nous la connaissons est en train de s'autodétruire et d'entrer dans une phase d'Etat failli", souligne la politologue Ekaterina Schulmann.

Son administration, précise-t-elle, est incapable de remplir ses fonctions es[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi