Publicité
Marchés français ouverture 3 h 41 min
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,10 (+0,62 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,32 (-2,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0896
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • HANG SENG

    18 090,59
    -202,79 (-1,11 %)
     
  • Bitcoin EUR

    57 334,07
    +2 738,24 (+5,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 298,86
    +100,29 (+8,37 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     

Guerre en Ukraine : de petits drones civils sont utilisés pour détruire des tanks

Ministère russe de la Défense

La guerre des drones est devenue une composante majeure du conflit russo-ukrainien et elle ne cesse d’évoluer. Dans les premiers temps de l’offensive de Moscou, ce sont les appareils kamikazes, comme le Shahed 136 et le Lancet côté russe, ou l’aéronef de reconnaissance TB2 Bayraktar côté ukrainien, qui ont fait parler d’eux. Cependant, dans l’ombre de ces drones militaires se cachent de petits engins civils qui peuvent eux aussi causer de lourds dégâts aux blindés des deux armées.

C’est ce que rapporte Business Insider, qui explique que des drones de loisir bon marché sont équipés d’explosifs avant d’être lancés sur des chars ou d’autres véhicules comme des transporteurs de troupes ou des camions acheminant des munitions. Une vidéo a été diffusée montrant des drones à vue subjective (FPV) percutant et détruisant ce qui semble être un T-90M russe d’une valeur d’environ 4 millions d’euros. Au niveau financier, c’est une perte considérable puisque ces engins kamikazes improvisés ont dû coûter quelques centaines d’euros tout au plus.

Des images de ce type sont diffusées presque quotidiennement par les deux armées et soulignent à quel point les drones civils sont devenus prépondérants dans cette guerre. Ces engins pilotés à distance constituent maintenant une menace omniprésente sur la ligne de front et sont bien plus utilisés pour combler les lacunes de l’aviation ukrainienne qui n’a plus assez d’avions de chasse face à l’écrasante armée de l’air russe. Les troupes de Moscou emploient (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite