Publicité
La bourse ferme dans 8 h 21 min
  • CAC 40

    8 022,41
    -0,85 (-0,01 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 918,09
    -18,48 (-0,37 %)
     
  • Dow Jones

    37 986,40
    +211,00 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,0667
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    2 369,60
    -44,20 (-1,83 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 261,46
    +1 189,48 (+1,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 430,54
    +24,55 (+1,75 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,10
    -1,04 (-1,25 %)
     
  • DAX

    17 737,36
    -100,04 (-0,56 %)
     
  • FTSE 100

    7 895,85
    0,00 (0,00 %)
     
  • Nasdaq

    15 282,01
    -319,49 (-2,05 %)
     
  • S&P 500

    4 967,23
    -43,89 (-0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    37 438,61
    +370,26 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    16 548,34
    +324,20 (+2,00 %)
     
  • GBP/USD

    1,2380
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Guerre en Ukraine : Moscou accuse Kiev de prendre pour cible des civils avec des missiles longue portée

Anatolii Stepanov / AFP

Dans un communiqué dont l’Agence France-Presse se fait samedi l’écho, le ministre russe de la Défense a affirmé que l’armée ukrainienne avait utilisé vendredi des missiles britanniques de longue portée Storm Shadow, à l’encontre de « cibles civiles » du Louhansk (Ukraine), une région sous contrôle russe. « Le 12 mai, vers 18h30 (15h30), des avions de combat de l’armée de l’air ukrainienne ont lancé une attaque au missile contre l’entreprise de produits polymères Polypak et l’usine de transformation de viande Milam dans la ville de Louhansk », est-il expliqué.

Cette attaque a été effectuée à l’aide de « missiles air air Storm Shadow fournis au régime de Kiev par le Royaume-Uni, malgré les déclarations de Londres selon lesquelles ces armes ne seraient pas utilisées contre des cibles civiles », a dénoncé le ministère. Conséquence de cette frappe, un incendie s’est déclaré sur « le site des entreprises alimentaires et chimiques de Louhansk ». Moscou a dénombré plusieurs blessés « dont six enfants ». Plusieurs immeubles résidentiels ont été détruits à proximité, selon le gouvernement russe.

À lire aussi Guerre en Ukraine : quand la contre-offensive de Kiev aura-t-elle lieu ?

Une contre-offensive en préparation

C’est la première fois que la Russie fait état de frappes ukrainiennes exécutées avec ce type de missiles. Deux jours plus tôt, Londres avait annoncé fournir des missiles de croisière Storm Shadow à Kiev, une décision fustigée par la Russie. Le Royaume-Uni est ...


Lire la suite sur LeJDD