Marchés français ouverture 6 h 49 min
  • Dow Jones

    32 654,59
    +431,17 (+1,34 %)
     
  • Nasdaq

    11 984,52
    +321,73 (+2,76 %)
     
  • Nikkei 225

    26 659,75
    0,00 (0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,0562
    +0,0007 (+0,06 %)
     
  • HANG SENG

    20 602,52
    +652,31 (+3,27 %)
     
  • BTC-EUR

    28 905,00
    +401,11 (+1,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    687,37
    +444,69 (+183,24 %)
     
  • S&P 500

    4 088,85
    +80,84 (+2,02 %)
     

Guerre en Ukraine : l'UE prépare un embargo sur le pétrole russe

La Commission européenne a finalisé mardi 3 mai sa proposition pour un sixième paquet de sanctions contre Moscou. Un projet d'embargo sur le pétrole et les produits pétroliers russes est également sur la table, avec quelques dérogations.

Un projet d'embargo sur le pétrole et les produits pétroliers achetés à la Russie a été soumis dans la nuit de mardi à mercredi 4 mai aux pays membres de l'UE, mais la mesure suscite encore des réserves, ont indiqué à l'AFP plusieurs responsables et diplomates européens. La Commission européenne a finalisé mardi sa proposition pour un sixième paquet de sanctions contre Moscou pour tarir le financement de son effort de guerre contre l'Ukraine.

Elle prévoit un arrêt progressif des achats européens sur une période de six à huit mois, jusqu'à fin 2022, avec une exemption pour la Hongrie et la Slovaquie. Ces deux pays, enclavés et totalement dépendants des livraisons par l'oléoduc Droujba, pourront continuer leurs achats à la Russie en 2023, a précisé un responsable européen. "L'ensemble du processus de remplacement prendra plusieurs années, je vais donc insister sur cette exemption", a déclaré lundi le ministre slovaque de l'Economie, Richard Sulik, au quotidien TASR.

Cette dérogation pose problème, car la Bulgarie et la République tchèque veulent également en bénéficier, ont expliqué des diplomates informés des discussions menées par la Commission. "Il y a des pays qui ne pourront le supporter", dont la Bulgarie qui dépend quasiment 100 % du pétrole russe, a averti dimanche à la télévision son Premier ministre Kiril Petkov. "Il faut éviter l'effet contamination, tout le monde va vouloir des exemptions. Il va falloir trouver les bonnes solutions", a confié un responsable européen. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

VIDÉO - Marc Touati : "Qui profite aujourd’hui de la hausse des prix du cours du pétrole et du gaz ? La Russie. Indirectement, on est en train de financer la guerre"

Passeport, pièce d'identité... vers un retour à la normale d'ici l'été ?
Le Covid-19 pourrait favoriser un déclin cognitif chez certaines personnes
Le prix du diesel repart à la hausse, le piège de l’assurance vie pour les ménages modestes… Le flash éco du jour
Son groupe d'amis gagne 1 million de dollars à la loterie, il les poursuit en justice pour avoir une partie
L'escroc se fait passer pour un joueur du PSG afin de ne pas payer l'hôtel

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles