La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 073,35
    +190,02 (+3,23 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 533,17
    +96,88 (+2,82 %)
     
  • Dow Jones

    31 500,68
    +823,32 (+2,68 %)
     
  • EUR/USD

    1,0559
    +0,0034 (+0,33 %)
     
  • Gold future

    1 828,10
    -1,70 (-0,09 %)
     
  • BTC-EUR

    20 308,78
    -121,51 (-0,59 %)
     
  • CMC Crypto 200

    462,12
    +8,22 (+1,81 %)
     
  • Pétrole WTI

    107,06
    +2,79 (+2,68 %)
     
  • DAX

    13 118,13
    +205,54 (+1,59 %)
     
  • FTSE 100

    7 208,81
    +188,36 (+2,68 %)
     
  • Nasdaq

    11 607,62
    +375,43 (+3,34 %)
     
  • S&P 500

    3 911,74
    +116,01 (+3,06 %)
     
  • Nikkei 225

    26 491,97
    +320,72 (+1,23 %)
     
  • HANG SENG

    21 719,06
    +445,19 (+2,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,2270
    +0,0009 (+0,07 %)
     

Guerre en Ukraine : l'UE approuve un sixième paquet de sanctions contre Moscou

L'UE a approuvé jeudi 2 juin un sixième paquet de sanctions contre Moscou incluant un embargo pétrolier avec des exemptions mais renoncé à inscrire sur la liste noire le chef de l'Eglise orthodoxe russe, à l'issue de négociations difficiles sous la pression de la Hongrie. Le texte, approuvé jeudi par les ambassadeurs des Vingt-Sept, doit encore recevoir l'accord écrit de chaque Etat membre en vue de sa publication vendredi au Journal officiel pour permettre l'entrée en vigueur des mesures, selon la présidence française du Conseil de l'UE.

La Commission européenne avait proposé d'inscrire sur la liste des personnes sanctionnées par un gel des avoirs et une interdiction d'entrée dans l'UE le patriarche Kirill pour son soutien à l'offensive russe mais la Hongrie s'y est opposée. "Nous avons réussi a obtenir le retrait de la liste du patriarche Kirill. C'était une question de principe pour nous en raison de notre attachement à la liberté religieuse", a commenté le ministre hongrois des Affaires étrangères, Peter Szijjarto, sur Facebook. Budapest avait également bloqué un embargo total sur les importations de pétrole russe. La Hongrie, un pays dépourvu d'accès à la mer, dépend pour 65% de sa consommation de pétrole de celui acheminé par l'oléoduc Droujba. Les sanctions de l'UE doivent être prises à l'unanimité.

Au cours d'un sommet lundi à Bruxelles, les chefs d'Etat et de gouvernement des 27 ont fini par trouver un accord devant aboutir à réduire de quelque 90% leurs importations de (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Législatives : "Ne votez pas pour moi", la surprenante stratégie d'un candidat dans la Meuse
Etats-Unis : nouveau plaidoyer de Biden pour limiter la vente d'armes à feu
L’accès au crédit immo bientôt facilité ? Les erreurs à éviter lors de votre demande de retraite… Le flash éco du jour
La sécurité alimentaire désormais placée sous la tutelle du ministère de l'Agriculture
Des milliers de foyers privés d'électricité en raison d'une grève des agents de l'énergie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles