La bourse ferme dans 1 h 9 min
  • CAC 40

    6 721,72
    +52,75 (+0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 960,96
    +26,52 (+0,67 %)
     
  • Dow Jones

    33 639,04
    -213,49 (-0,63 %)
     
  • EUR/USD

    1,0347
    +0,0012 (+0,11 %)
     
  • Gold future

    1 765,70
    +2,00 (+0,11 %)
     
  • BTC-EUR

    16 274,03
    +317,57 (+1,99 %)
     
  • CMC Crypto 200

    399,65
    -1,05 (-0,26 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,47
    +2,27 (+2,90 %)
     
  • DAX

    14 391,93
    +36,48 (+0,25 %)
     
  • FTSE 100

    7 585,72
    +73,72 (+0,98 %)
     
  • Nasdaq

    11 007,87
    +24,09 (+0,22 %)
     
  • S&P 500

    3 945,49
    -12,14 (-0,31 %)
     
  • Nikkei 225

    27 968,99
    -58,85 (-0,21 %)
     
  • HANG SENG

    18 597,23
    +392,55 (+2,16 %)
     
  • GBP/USD

    1,1945
    -0,0005 (-0,05 %)
     

Guerre en Ukraine : l'UE annonce de nouvelles sanctions contre Moscou

Pixabay

Après une vague de sanctions annoncées au mois de juillet contre Moscou, les Etats membres de l'Union européenne se sont accordés ce mercredi 5 octobre sur une nouvelle série de mesures contre la Russie, quelques heures après l'annexion de quatre régions ukrainiennes, a annoncé la présidence tchèque de l'UE. L'accord a été conclu au niveau des ambassadeurs des Vingt-Sept. Les noms et entités ciblés par ces nouvelles sanctions doivent être publiés jeudi au Journal officiel de l'UE, ce qui signifiera leur entrée en vigueur effective.

"Nous venons de parvenir à un accord politique sur de nouvelles sanctions contre la Russie, une réponse forte de l'UE à l'annexion illégale de territoires par Poutine", a déclaré l'ambassadrice tchèque Edita Hrda. Il s'agit du 8e paquet de sanctions du bloc européen depuis l'invasion russe de l'Ukraine le 24 février. Dimanche, dans un échange au téléphone avec son homologue ukrainien Volodymyr Zelensky, le président français Emmanuel Macron s'était engagé à travailler avec ses partenaires de l'UE à ce nouveau train de sanctions.

Le 28 septembre l'UE avait réagi à l'annexion de quatre régions occupées totalement ou partiellement par Moscou en proposant notamment de plafonner le prix du pétrole russe et d'ajouter de nouvelles restrictions aux échanges commerciaux avec Moscou. Les capitales occidentales refusent de reconnaître les référendums organisés en territoire ukrainien occupé qui ont mené à ces annexions. Les sanctions consistent généralement en (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Covid-19 : le mode d’emploi de la nouvelle campagne de vaccination adaptée aux variants
La Maison Blanche dévoile une nouvelle Charte des droits de l'IA
Affaire Ferrand : décision capitale attendue pour l’ex-président de l’Assemblée nationale
Réserves de gaz pour l'hiver : quand même une bonne nouvelle pour les Français
"Un racket organisé" : un maire de Seine-Saint-Denis dénonce la politique des fournisseurs d’énergie