La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 866,76
    -111,32 (-0,33 %)
     
  • Nasdaq

    11 448,25
    -173,46 (-1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    27 433,40
    +50,84 (+0,19 %)
     
  • EUR/USD

    1,0859
    -0,0015 (-0,14 %)
     
  • HANG SENG

    22 069,73
    -619,17 (-2,73 %)
     
  • BTC-EUR

    21 322,60
    -660,10 (-3,00 %)
     
  • CMC Crypto 200

    523,43
    -14,44 (-2,68 %)
     
  • S&P 500

    4 034,69
    -35,87 (-0,88 %)
     

Guerre en Ukraine : l’aviation russe longue portée à la rescousse, sous la menace de Kiev

Première semaine de guerre en Ukraine , entre le 26 février et le 5 mars 2022. Jitomir, 150 kilomètres à l’ouest de Kiev . Chaque soir à la nuit tombée, les réacteurs se font entendre dans l’obscurité. Altitude moyenne, stress maximum pour les populations. Les vitres tremblent. Ce sont les chasseurs-bombardiers russes. De temps à autre des explosions, les lueurs orangées, les avions ont largué leurs charges destructrices et mortelles.

WhatsApp Image 2022-12-06 at 22.48.25
WhatsApp Image 2022-12-06 at 22.48.25
WhatsApp Image 2022-12-06 at 22.49.07
WhatsApp Image 2022-12-06 at 22.49.07

Des bombardements issus de l'aviation russe sur la ville de Jitomir, en Ukraine.
Crédits : Nicolas Tonev/Europe 1

Kiev, quelques jours plus tard : sirènes d’alerte en permanence, fracas des tirs de missiles anti-aériens, passage là encore des avions... C’est le début de l’offensive, les chasseurs-bombardiers russes ont encore l’audace de s’aventurer au cœur de l’Ukraine. Les pertes sont nombreuses : selon les décomptes, au moins 60 bombardiers et chasseurs...


Lire la suite sur Europe1